Trois jours après la Coupe de France, l’OL et Amiens se rejouaient au stade de la Licorne. Les Gones n’avaient pas beaucoup d’autre choix que de l’emporter pour ne pas laisser le LOSC s’échapper à la 2e place de la Ligue 1. Genesio alignait un 4-2-3-1 avec en quatuor offensif Cornet, Fekir, Depay et Dembélé. Au milieu, c’est Aouar qui faisait équipe avec Ndombele. En face, les Picards se présentaient dans le même système avec Blin-Monconduit à la récupération. Les deux Colombiens Mendoza et Otero démarraient sur les côtés en soutien de Timité. Dès le coup d’envoi, les protagonistes mettaient pas mal d’énergie et d’intensité sur le terrain pour prendre le meilleur.

C’est Cornet qui se procurait la première grosse situation. Il profitait d’un gros travail d’Aouar avant de déclencher une frappe du droit dans les bras de Gurtner (6e). Amiens répliquait par un coup-franc d’Otero, qui obligeait Lopes à une parade en deux temps (10e). Le duo Fekir-Aouar se mettait lui aussi en route. Le premier héritait d’un ballon du second avant de trouver les bras d’un Gurtner toujours vigilant (12e). Les deux équipes se rendaient coup pour coup avec notamment un cafouillage dans la surface de Lopes (16e) et une nouvelle tentative signée Monconduit (18e). En jambes, Aouar y allait de sa tentative (23e).

L’OL a eu du mal à finir

Les occasions se succédaient sans que le tableau d’affichage ne bouge, à l’image des occasions ratées pour Mendoza (30e) et Dembélé (32e). Lyon terminait tout de même mieux cette première période avec notamment cette dernière frappe en rupture de Ndombele (43e). Après avoir raté le coche en première période, l’OL accélérait en seconde. Fekir faisait d’abord briller Gurtner (48e). Le gardien picard était à nouveau à la parade devant Cornet (50e) mais finissait par s’incliner sur cette tête piquée de Denayer (0-1, 50e). Dans la foulée, il sauvait tout de même son camp du but du break en repoussant ce tir puissant de Fekir au premier poteau (52e).

Après ce temps fort lyonnais, le rythme retombait un peu. Amiens en profitait pour s’illustrer dans le camp adverse. Impérial dans les deux surfaces ce soir, Denayer contrait cette frappe de Mendoza (67e) puis repoussait tous les ballons aériens qui se trouvaient sur son passage. L’OL baissait dangereusement le pied en cette fin de match et se montrait trop laxiste à la récupération. Les Gones laissaient les Amiénois s’approcher de la surface, comme sur cette action où le ballon de Konaté dans le dos de la défense était un brin trop puissant pour Timite et Mendoza (79e). Dembélé tentait de sonnait la révolte, d’abord d’un tir croisé (81e) avant d’échouer sur Gurtner après un bel échange de Terrier (87e). Une dernière situation de Gnahoré (89e) faisait frissonner les Lyonnais, qui s’imposent par la plus petite des marges.

Revivez le film de la rencontre sur notre live.