Longtemps en tête de la Ligue 2 lors du dernier d’exercice, le Stade de Reims a dominé d’une main de maître son championnat pour s’accaparer le titre. Pour autant, cela n’est pas gage de réussite. Sur les quatre dernières saisons, à l’exception de Strasbourg (2017/18), le Champion de Ligue 2 a systématiquement fait l’ascenseur (Metz 2014/15, Troyes 2015/16 et Nancy 2016/17). Une statistique loin d’être rassurante pour les Champenois. Ces derniers ont d’ailleurs déjà perdu plusieurs cadres lors de ce mercato. Jordan Siebatcheu (22 ans) a rejoint le Stade Rennais tandis que Danilson Da Cruz (32 ans) a rejoint l’AS Nancy-Lorraine. Le dépositaire du jeu, Diego Rigonato (30 ans) a lui fait le choix des Émirats arabes unis avec Al-Dhafra. Dernièrement, c’est le défenseur Julian Jeanvier (26 ans) qui a quitté le club pour signer à Brentford (D2 anglaise).

De nombreux départs, difficiles à pallier, mais le Stade de Reims ne manque pas d’ambition. Malgré l’échec des pistes menant à Gelson Fernandes et Kevin Monnet-Paquet, les Rémois ont signé Alaixys Romao (Olympiacos). Un joueur d’expérience qui comptabilise 255 matches de Ligue 1 et fait figure de tête d’affiche. À cette arrivée se sont ajoutées celles de Ghislain Konan (Vitoria Guimaraes) et Tristan Dingomé (Troyes). Venus donner davantage de certitudes à un groupe chamboulé, ils auront beaucoup à faire. Les attentes sont grandes et il faudra que ces derniers répondent rapidement présents. Même son de cloche pour Moussa Doumbia (FK Rostov), Aksel Aktas (Sochaux) et Thomas Fontaine (Clermont) qui ont également signé durant le mercato estival. La venue de Manuel da Costa pourrait aussi intervenir. Le défenseur central marocain de 32 ans plaît beaucoup aux dirigeants rémois. De nombreuses arrivées venues combler des départs importants. Il faudra néanmoins trouver un équilibre avec ce fort bouleversement de l’équipe type. Les prochaines semaines s’annoncent déjà cruciales pour le Stade de Reims.

Les arrivées à Reims : Ghislain Konan (latéral gauche, 22 ans, Guimares), Tristan Dingomé (milieu, 27 ans, Troyes), Moussa Doumbia (ailier gauche, 23 ans, Rostov), Thomas Fontaine (défenseur central, 27 ans, Clermont), Alaixys Romao (milieu, 34 ans, Olimpiacos).

Les départs à Reims : Jordan Siebatcheu (attaquant, 22 ans, Rennes), Julian Jeanvier (défenseur central, 26 ans, Brentford), Danilson Da Cruz (milieu, 32 ans, Nancy), Diego (milieu, 30 ans, Al Dharfa). Les jeunes Roche, Vallier et Berthier ont été prêtés, Bouhours a été laissé libre.

La stabilité nîmoise

De son côté, le Nîmes Olympique connaît moins de mouvements. Les Crocos, qui retrouvent la Ligue 1 pour la première fois depuis l’exercice 1992-1993, ont opté pour la stabilité. Malgré les départs de deux éléments importants dès le début du mercato, les Nîmois ne se sont pas affolés. Romain Del Castillo (22 ans), qui était prêté, est retourné à Lyon, qui l’a vendu dans la foulée au Stade Rennais. Prêté par Nice, Olivier Boscagli est lui retourné dans son club formateur où il essayera de s’imposer dans l’effectif de Patrick Vieira cette saison. Il fallait pour autant se renforcer pour les Languedociens. Rapidement, Loïck Landre (26 ans) s’est engagé après un exercice vierge au Genoa. Libre, l’ancien Parisien a débarqué avec l’envie de se relancer dans le sud de la France. Il a été suivi par Baptiste Guillaume (23 ans). Lui aussi revanchard, après une saison difficile à Angers, l’attaquant belge est prêté une saison par le SCO.

Des recrues dans le besoin de se relancer dont Paul Bernardoni (21 ans) ne fait pas partie. Le joueur des Girondins de Bordeaux, barré dans son club, alors qu’il vient de réaliser une superbe saison en Ligue 2 à Clermont, a voulu surfer sur ses bonnes performances et a décidé de rejoindre les Crocos, toujours en prêt, avec l’ambition de participer à la mission maintien. Homme d’expérience, le Guingampais Moustapha Diallo (32 ans) est lui arrivé libre pour apporter son vécu. Et le Lorientais Denis Bouanga (23 ans) lui a emboîté le pas pour un montant de 3 millions d’euros. S’il n’est pas clinquant, le recrutement se veut intelligent avec des renforts à chaque ligne et un parfait mélange entre jeunesse et expérience. Mené par ses deux attaquants Rachid Alioui, actuellement blessé, et Umut Bozok, le Nîmes Olympique doit à tout prix conserver des éléments qui ont inscrit 41 buts à deux. Si pour le premier nommé un départ ne semble pas à l’ordre du jour, ce n’est pas forcément le cas de son alter ego qui pourrait quitter le Gard au mois d’août.

Les arrivées à Nîmes : Denis Bouanga (milieu, 23 ans, Lorient), Hervé Lybohy (défenseur central, 34 ans, Paris FC), Loïck Landre (défenseur central, 26 ans, Genoa), Mustapha Diallo (milieu, 32 ans, Guingamp), Florian Miguel (latéral gauche, 21 ans, Tours), Paul Bernardoni (gardien, 21 ans, prêt de Bordeaux), Baptiste Guillaume (attaquant, 23 ans, prêt d’Angers). Abel Malik Hsissane et Sami Ben Amar viennent de la réserve des Crocodiles.

Les départs à Nîmes : Olivier Boscagli (latéral gauche, 20 ans, retour de prêt à Nice), Romain del Castillo (milieu, 22 ans, retour de prêt à Lyon). Zié Diabaté, Fabien Garcia et Liassine Cadamuro ont été laissés libres par les Crocodiles.