Après la victoire surprise de Dijon contre le Paris Saint-Germain (2-1) vendredi soir, et celle de l’Olympique de Marseille face au LOSC ce samedi après-midi sur le même score, la 12e journée de Ligue 1 se poursuivait ce soir avec cinq matches au programme, du moins sur le papier. Car peu de temps avant 20h, la rencontre entre le Nîmes Olympique et le Stade Rennais a été reportée à cause des intempéries. S’il pleuvait énormément à Nîmes, ce n’était pas le cas un peu plus à l’ouest. Au Stadium, Toulouse accueillait l’Olympique Lyonnais sous une légère averse. Après avoir retrouvé la victoire en championnat la semaine passée, les Gones voulaient enchaîner contre des Violets vainqueurs de Niort en milieu de semaine en Coupe de la Ligue BKT (2-1).

En début de rencontre, les deux équipes cherchaient à faire la différence sur leurs offensives. Côté lyonnais, Mendes voyait sa lourde frappe passer de peu à côté des cages de Reynet (5e). De l’autre côté du terrain, Koulouris obligeait Lopes à sortir une belle parade sur une tête (9e). Le gardien portugais était donc déjà décisif mais il devait s’incliner sur l’action suivante. Depuis le couloir droit, Dossevi centrait vers Sanogo. Au premier poteau, le numéro 9 toulousain surgissait pour marquer à bout portant et ouvrir le score (15e, 1-0). Bousculés, les Gones répondaient rapidement, mais Depay n’accrochait pas le cadre de quelques centimètres (16e). Mais sur sa deuxième opportunité, le Néerlandais égalisait après un excellent travail de Reine-Adélaïde (26e, 1-1).

Memphis Depay délivre l’OL en fin de match

Les acteurs nous offraient une première période intéressante. Et le Téfécé pensait même reprendre l’avantage grâce à un coup de tête d’Amian, mais son but était refusé pour un hors-jeu logique de Sanogo (36e). Et après un mauvais choix de Dembélé dans la surface (39e), l’arbitre renvoyait tout le monde aux vestiaires. Après la pause, les Gones poussaient, et Mendes tentait encore sa chance. Cette frappe était tout de même repoussée par Reynet (50e). Les visiteurs essayaient de prendre l’avantage mais finalement, le Téfécé repassait devant. Sur un centre de Sylla, Lopes sortait dans les airs et était percuté par son défenseur Denayer. Le ballon rebondissait sur l’épaule du portier lyonnais et terminait au fond des filets (57e, 2-1). L’arbitre validait ensuite le but avec l’aide de la VAR.

Une nouvelle fois dos au mur, les joueurs de Rudi Garcia essayaient de casser le verrou toulousain une deuxième fois ce soir, et c’est Dembélé qui s’en chargeait. Suite à un ballon piqué de Reine-Adélaïde vers Aouar, l’ancien joueur du Celtic recevait le ballon et plaçait une belle frappe à ras de terre pour tromper la vigilance de Reynet (67e, 2-2). Chaque action était dangereuse, que ce soit côté toulousain ou côté lyonnais. La preuve derrière avec cette frappe de Koulouris sur la barre transversale (74e). Le temps défilait et le score était toujours de 2-2, et ce malgré les assauts lyonnais. Dans le temps additionnel, Dembélé pensait d’ailleurs offrir la victoire à l’OL mais son but était aussi refusé pour un hors-jeu (90e+1). Mais c’est finalement Depay qui délivrait son club d’une frappe croisée du gauche (90e+5, 2-3) ! Lyon battait donc Toulouse de justesse pour prendre la 8e place.

Revivez le film de la rencontre entre Toulouse et l’OL

Angers goûte à la 2e place, Metz n’est plus dernier

Dans les autres matches de la soirée, Angers recevait le Racing Club de Strasbourg. Septième avant ce match, le SCO pouvait grimper à la deuxième place en cas de succès, et les hommes de Stéphane Moulin ont rempli leur mission grâce à un but de Bahoken sur penalty (1-0). Du coup, les Angevins prennent provisoirement la deuxième place avant la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le FC Nantes (dimanche à 15h). Opposé à Brest, Amiens voulait renouer avec la victoire en L1 après deux nuls. Grâce à une réalisation d’Otero (27e), l’équipe de Luka Elsner empoche les trois points ce soir et passe à la dixième place. Le SB29 descend au septième rang.

Enfin, Metz et Montpellier avaient rendez-vous ce soir au stade Saint-Symphorien. Lanterne rouge du championnat, le FCM pouvait sortir de la zone rouge en cas de victoire, tandis que le MHSC visait la sixième place. Après un but de Diallo (26e, 1-0), son huitième cette saison en championnat, Nguette faisait le break pour les Messins au retour des vestiaires (47e, 2-0). Les hommes de Vincent Hognon pensaient avoir fait le plus dur mais les Héraultais revenaient derrière. Delort relançait les siens d’abord à la 72e minute (1-2), avant que Sambia n’égalise quelques instants plus tard (78e, 2-2). Avec ce match nul, Metz passe tout de même 17e. Montpellier est neuvième.

Les résultats de 20h :

- Amiens 1-0 Brest : Otero (27e)

- Angers 1-0 Strasbourg : Bahoken (26e s.p)

- Metz 2-2 Montpellier : Diallo (26e), Nguette (47e) ; Delort (72e), Sambia (78e)

- Nîmes - Rennes : match reporté à cause de la pluie

- Toulouse 2-3 Lyon : Sanogo (15e), Lopes (57e csc) ; Depay (26e, 90e+5), Dembélé (67e)