Après avoir remporté ses quatre derniers matchs de championnat avant la trêve, avec cette humiliation infligée aux Stéphanois à Geoffroy Guichard, l’Olympique Lyonnais retrouvait la Ligue 1 avec ce match face à Montpellier. Les Héraultais étaient la meilleure défense de la ligue avant le coup d’envoi, mais aussi une des pires attaques, avec seulement 9 réalisations en 12 rencontres. Pour cette rencontre, Bruno Genesio sortait une composition classique avec une seule vraie surprise, Cornet en lieu et place de Bertrand Traoré. Aouar prenait lui la place Fekir, suspendu après le célèbre geste du maillot face à Saint-Etienne.

Sans surprise, les Rhodaniens se lançaient à l’attaque dès le début, face à une équipe montpelliéraine très défensive d’entrée, ne comptant rien laisser passer derrière. Mais c’est Paul Lasne qui s’offrait la première vraie occasion de la partie, avec une mine qui frôlait la barre transversale des cages défendues par Lopes (19e). Les Lyonnais peinaient à se frayer des chemins vers la surface rivale, et quand ils y parvenaient, ils étaient trop maladroits, à l’image de cette frappe de Depay au deuxième poteau, complètement hors-cadre (29e). Houssem Aouar parvenait à éliminer ses vis-à-vis facilement dans la surface rivale, mais le grand nombre de joueurs montpelliérains dans la surface rivale empêchait que le ballon arrive à destination.

Peu d’occasions à se mettre sous la dent

Cornet lui, tentait de mettre le ballon entre les jambes de Lecomte, mais le portier réagissait bien (32e). Montpellier parvenait à être dangereux, mais les attaquants de la formation de Der Zakarian étaient trop imprécis et ne profitaient pas de leurs situations chaudes. Ce score de parité lors du retour au vestiaire était plutôt logique, et les Lyonnais fournissaient là une des pires prestations de leur saison. Les débats plutôt équilibrés continuaient à la reprise, et il fallait attendre l’heure de jeu pour revoir Lecompte à l’oeuvre, sur un centre de Cornet contré par Mendes.

C’est même le MHSC qui se procurait les situations les plus flagrantes, et Genesio pouvait remercier la maladresse de son rival du soir. Dans les dix dernières minutes, le rythme s’intensifiait et les deux équipes jouaient l’attaque, mais là encore, les offensives étaient trop maladroites des deux côtés et il n’y a eu aucune vraie occasion à se mettre sous la dent. Le score en est donc resté là. L’Olympique Lyonnais risque de perdre sa place sur le podium en cas de succès de l’Olympique de Marseille ce soir chez les Girondins de Bordeaux.

Revivez le film du match ici.