S’imposer pour ne pas lâcher le Top 5 de Ligue 1 ou pour conforter sa deuxième place. Tels étaient les objectifs respectifs de Strasbourg et du LOSC ce vendredi soir dans ce match de la 26e journée de Ligue 1. Neuvième au coup d’envoi, le RCSA avait en effet l’occasion de grimper provisoirement à la cinquième place du championnat de France. En face, les Dogues venaient à la Meinau pour prendre les trois points et donc garder leur avance sur l’Olympique Lyonnais, quelques jours après avoir perdu des points précieux contre Montpellier (0-0). Afin d’aller chercher ce précieux succès, Thierry Laurey s’appuyait sur son 5-4-1 avec Lala positionné côté gauche. Dans les rangs lillois, Christophe Galtier conservait son 4-2-3-1 et titularisait Pied, Gabriel et Thiago Maia.

Après un petit round d’observation, les Strasbourgeois laissant les Dogues faire le jeu, les locaux se procuraient la première occasion du match avec une passe de Lala vers Thomasson qui trouvait lui le petit filet extérieur (11e). Malgré cette première alerte, les hommes de Christophe Galtier restaient concentrés et créaient alors le danger sur le but de Sels. Servi par Pépé, Leao décochait une frappe croisée que le portier du Racing sortait du bout du pied (21e). Derrière, Pépé ne trouvait pas le chemin des filets avec sa frappe enroulée (22e). Les visiteurs insistaient et le meilleur buteur du LOSC voyait sa reprise de volée passer de peu à côté (31e). Après ces occasions lilloises, les Strasbourgeois répondaient avec une tête d’Ajorque sur un centre de Gonçalves (32e).

Anthony Gonçalves offre le nul au Racing

Et alors que les deux équipes étaient toujours dos à dos à quelques minutes de la pause, le LOSC débloquait la situation. Leao levait la tête et servait parfaitement Ikoné dans la surface. L’ailier lillois contrôlait et enchaînait avec une frappe que Sels déviait légèrement, mais le ballon terminait au fond des filets avec l’aide du poteau (42e, 0-1). Grâce à ce but, le deuxième de la saison en Ligue 1 pour Ikoné, les visiteurs menaient donc à la mi-temps. Dès le retour des vestiaires, les Strasbourgeois poussaient pour égaliser. Après un joli coup de tête de Martinez au-dessus (54e), Thomasson armait une frappe qui fuyait également le cadre (56e). Chaque équipe avait alors son temps fort et les Lillois essayaient eux de faire le break. Sur une contre-attaque, Pépé butait sur Sels (57e), tandis que Bamba n’arrivait pas non plus à tromper la vigilance du dernier rempart strasbourgeois (59e).

De l’autre côté du terrain, les joueurs de Christophe Galtier subissaient un peu plus les assauts adverses. Et au bout d’un moment, le LOSC craquait. La défense lilloise dégageait mal le ballon, qui revenait ensuite sur Gonçalves dans la surface. Le milieu français s’avançait alors et décochait une frappe que Maignan ne pouvait sortir (68e, 1-1). Avec ce score nul, les visiteurs partaient rapidement vers l’avant pour reprendre l’avantage. La "Bip-Bip" s’illustrait alors puisque Ikoné centrait vers Pépé. Ce dernier talonnait le ballon vers Bamba dont la frappe était écartée au dernier moment par un adversaire (72e). Dès lors, les deux formations tentaient d’approcher la surface adverse, mais les occasions étaient de plus en plus rares. En fin de rencontre, les Strasbourgeois faisaient le jeu face à des Dogues qui opéraient en contre. Les deux équipes ne marquaient plus et se séparaient alors sur ce match nul (1-1).