Après une première saison passée à s’acclimater au football européen, Giovani Lo Celso peut enfin exprimer son talent sous le maillot du Paris Saint-Germain. Certes, l’Argentin n’est pas un titulaire en force dans l’esprit d’Unai Emery (5 titularisations en Ligue 1), mais il ne cesse de gagner du terrain. Car l’ancien pensionnaire de Rosario affiche une qualité précieuse aux yeux de son entraîneur : il sait être performant à un poste qui n’est pas le sien. Milieu offensif de formation, Lo Celso est barré par la concurrence, que ce soit sur les ailes ou au niveau des pointes hautes du milieu à trois chéri du PSG.

Mais cette saison, l’absence d’un remplaçant de choix capable de suppléer Thiago Motta a ouvert une porte à l’Argentin. Positionné en sentinelle en cas d’absence de Motta, le jeune Sud-Américain ne déçoit pas (18 ballons récupérés hier, record du match). Récemment, Emery n’avait d’ailleurs pas manqué l’occasion de le féliciter. Hier soir encore, il n’a certes pas été oppressé par un adversaire hargneux, mais Lo Celso a une nouvelle fois rendu une très bonne copie. Une excellente nouvelle pour son coach.

La confiance de Lo Celso augmente

Interrogé en zone mixte après le triomphe parisien face à Dijon (8-0), l’intéressé a d’ailleurs confessé qu’il se sentait de mieux en mieux dans ce nouveau rôle. « Oui, je me sens de mieux en mieux à ce poste. Je suis très content de vivre cette bonne période. Je veux remercier le staff technique pour sa confiance, ainsi que mes coéquipiers qui me soutiennent beaucoup sur le terrain. C’est très important pour un joueur. Mais je suis surtout content pour le travail de l’équipe. Nous savons que le chemin est encore long et il faut continuer comme ça. Je n’ai pas de problèmes avec ce poste, j’aime ça. Et avoir ce genre de joueurs à mes côtés rend les choses plus simples ».

Un remplaçant ravi qui attend désormais de savoir si Paris se renforcera ou non durant le mercato. Dernièrement, nous vous indiquions en effet que la possible arrivée d’un renfort type Lassana Diarra pourrait réduire le temps de jeu de Lo Celso. Depuis, personne ne sait vraiment si l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille va signer ou non. Et avec un Lo Celso dont la confiance grimpe au fil des matches, le doute sur la nécessité d’enrôler un récupérateur ne peut qu’enfler. D’ailleurs, si Emery lui en donne l’occasion dimanche prochain, Lo Celso ne manquera pas d’essayer de prouver qu’il peut être performant à ce poste lors des grands rendez-vous...