Jordan Ayew est un homme apaisé. A 23 ans, il a quitté la folie marseillaise pour définitivement lancer sa carrière et se fixer à Lorient. Un choix qui a pu surprendre l’été dernier, mais qui se justifie pleinement aujourd’hui. Avec 8 buts et 5 passes décisives en L1, le Ghanéen a su passer outre un début de saison délicat pour s’imposer comme l’homme fort de l’attaque lorientaise. Et pour s’épanouir totalement. « Le foot, ce n’est pas facile, que ce soit à Marseille, à Lorient, à Tours… Ici, on me témoigne plus de confiance. Il y a de bons entraînements, on peut travailler sereinement. C’est une vie totalement différente. Tu joues une fois par semaine, tu peux passer plus de temps avec ta famille. Ça a changé beaucoup de choses en moi », raconte-t-il dans les colonnes de L’Équipe.

Jordan Ayew a changé. L’image d’un garçon trop pressé et ambitieux à l’OM, prêt à se prendre la tête avec tout le monde sur un terrain s’éloigne de plus en plus. « Quand tes enfants te regardent à la télé, tu ne vas pas faire n’importe quoi. Je deviens plus mûr. C’est aussi pour ça que je suis parti de Marseille. L’image qui est restée de moi n’est pas celle que je méritais. C’est dommage car les gens à l’intérieur du club le savent mais les autres ne le savent pas. Je voulais montrer que j’étais un mec tranquille. À Sochaux, je n’ai jamais eu de problèmes. À Lorient non plus. Si on ne me prend pas pour un con, tout se passe bien. Mais si tu me casses les pieds, je ne vais pas me laisser faire », assure-t-il.

En débarquant à Lorient, il a d’abord dû séduire ses partenaires avant le public. « Partout où je suis allé, on me voyait comme un voyou. Après, il suffit qu’ils vivent avec moi pour voir que je ne suis pas ça. Et si les supporters m’ont sifflé, c’est juste parce que je n’étais pas au niveau », explique-t-il, lucide. Bien dans sa peau, apaisé et concentré sur la fin de saison à haute tension de Lorient (15e de L1), Jordan Ayew s’imagine rester longtemps en Bretagne. « Je suis très bien ici. J’ai signé quatre ans et j’espère rester quatre ans. Je prends énormément de plaisir et ma famille est tellement heureuse… »

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10