« Quand on parle d’équipes où il y a des entraîneurs qui travaillent, ce n’est pas correct d’évoquer leur remplacement », disait Marcello Lippi au début du mois d’avril. Ce bel acte de solidarité n’a pas résisté à une nouvelle salve de questions sur un éventuel challenge en Ligue 1, et plus particulièrement à Lyon. Interrogé sur RMC, l’entraîneur italien, âgé de 63 ans, a dévoilé ses projets pour la saison prochaine.

« J’aimerais entraîner à l’étranger. Une grosse sélection ou un très bon club, de très haut niveau. Mais je préférerais une sélection à un club. Si j’ai une bonne proposition en provenance d’un gros club, bien sûr que cela m’intéresserait », a-t-il d’abord expliqué, avant de nier tout contact avec Lyon. « Je n’ai jamais eu aucun contact avec Lyon, mais c’est vrai que j’ai entendu parler que Lyon s’intéressait à moi. S’il me contacte j’écouterai attentivement les propositions qu’il pourrait me faire. J’évaluerai si cela vaut le coup d’y aller. »

La possibilité d’entraîneur l’Olympique Lyonnais semble donc satisfaire l’ancien sélectionneur italien, sans emploi depuis qu’il a laissé les commandes de la Nazionale à Cesare Prandelli en 2010. Après avoir entraîné durant toute sa carrière dans son pays natal, il accorde la priorité à l’étranger. Cela tombe bien, plusieurs gros clubs anglais et français devraient changer d’entraîneur. Reste à savoir si l’OL aura les moyens financiers, liés évidemment à une qualification en Ligue des Champions, pour séduire Lippi. Rappelons que Mourinho avait déjà été jugé trop cher pour les finances lyonnaises lorsqu’il était sur le banc de Porto.