Ce dimanche après-midi, le FC Nantes s’est à nouveau incliné en Ligue 1. Cette fois c’était à Angers, sur le score d’un but à zéro, avec une réalisation de Fulgini dans les ultimes secondes de la partie (90e +4). Pour ce match, Vahid Halilhodzic, le coach des Canaris, n’a pas pu aligner son meilleur buteur Emiliano Sala. Et pour cause, l’avant-centre argentin s’était engagé 24 heures plutôt pour la formation anglaise de Cardiff contre une belle somme d’argent.

« Bien sûr que je ne suis pas content sur beaucoup de choses. Je ne suis pas content de la situation de Sala, des résultats. Je suis quelqu’un qui aime bien gagner. Quand je suis déçu, je ne le cache pas », avait-il d’ailleurs expliqué au cours de la conférence de presse d’avant match. Conférence au cours de laquelle tous les supporters du FCNA avaient peur que le technicien démissionne. Après la rencontre, l’ancien entraîneur du Japon, en a remis une couche.

« J’ai déjà dit que je ne sais pas tout ce qui se passe derrière mon dos »

« Je pensais que notre mercato allait passer doucement sans beaucoup de perturbations, il s’est passé ce qui s’est passé, c’est fini, mais je ne cache pas que j’ai passé une nuit de réflexion totale. Si ça avait été un autre club, je serai parti, c’est clair, net et sincère. Mais j’ai une dette vis-à-vis de ce club, ce club et les joueurs ont besoin de Vahid, et moi j’ai besoin de ce groupe auquel je suis attaché. Même si certains n’ont pas été corrects, il faut penser à l’intérêt du club », a-t-il avancé. Une posture réaffirmée ce lundi après-midi en conférence de presse. « Les journalistes, vous me voyez partir. Mais j’aime ce Club, donc je me bats pour celui-ci ».

Ensuite, l’ancienne gloire des Canaris a fixé un objectif de fin de mercato. « On a une réunion avec les dirigeants. C’est urgent, il faut trouver quelque chose, on est obligés de se renforcer. Mais pour trouver un attaquant, ce n’est pas facile du tout. À ce moment du mercato, c’est complexe. Il faut avoir de l’argent et ce n’est pas le cas. Tout est possible (concernant un départ de Lima ou Diego Carlos, ndlr). J’ai déjà dit que je ne sais pas tout ce qui se passe derrière mon dos », a conclu Vahid Halilhodzic avant de préciser aujourd’hui qu’il devrait s’appuyer sur les jeunes du club. « On va intégrer plusieurs jeunes. À voir s’ils seront prêts. C’est facile de promouvoir les jeunes du centre, le futur, mais sont-ils vraiment prêts pour ce niveau ? » Une chose est sûre, la fin de mercato en Loire-Atlantique va être passionnante !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10