Rien ne va plus à Bordeaux. En déplacement à Toulouse le 19e de Ligue 1 qui recherchait sa première victoire en Ligue 1 depuis le 9 janvier et la 20e journée, les Girondins ont subi un très lourd revers qui risque de laisser des traces. Corrigé 4-0 face à une équipe en pleine crise de confiance, le club au scapulaire s’enfonce un peu plus dans le néant et l’avenir de Willy Sagnol est désormais fixé puisqu’il a été limogé de son poste d’entraîneur.

Après un début de saison mi-figue mi-raisin, l’ancien international français ne parvenait plus à trouver les clés pour remettre son équipe à flot. Et alors que l’on voyait un mercato plutôt réussi malgré les pertes de deux cadres, Khazri et Saivet, Bordeaux coule et a même encaissé 24 buts sur les huit derniers matchs. De faibles résultats qui ont donc eu raison, de sa situation. Sur son site web, le club vient de communiquer son licenciement.

« Le FC Girondins de Bordeaux et Willy Sagnol se sont entendus sur la fin de leur collaboration. Cette décision commune, avec effet immédiat, se justifie par la situation sportive préoccupante. Le club tient à remercier Willy Sagnol pour son engagement et sa loyauté », indique le communiqué. Arrivé en Gironde en 2014, Sagnol n’a ni séduit par le jeu proposé, ni par les résultats qui font que le club dirigé par Jean-Louis Triaud pointe à une très décevante 14e place en Ligue 1 et qui n’a plus que cinq points d’avance sur le premier relégable, le Gazélec Ajaccio. Il est remplacé par Ulrich Ramé qui sera assisté d’Eric Bedouet, de Franck Mantaux, Pierre Espanol et Mathieu Chalmé.