La trêve internationale est décidément bien chargée en actualité du côté des clubs. Après l’OL, c’est au tour de Toulouse de limoger son entraîneur Alain Casanova, comme expliqué dans un communiqué publié sur le site officiel. « Le Toulouse Football Club et Alain Casanova ont décidé ce jeudi matin, d’un commun accord, de mettre un terme au contrat de ce dernier comme entraîneur du groupe professionnel. Le club remercie Alain Casanova pour son engagement et son professionnalisme durant toutes ses années passées au club. Jusqu’à nouvel ordre, l’entraînement du groupe professionnel sera assuré par Denis Zanko, actuel directeur technique du Centre de Formation. »

Le parallèle avec l’Olympique Lyonnais, qui a remercié Sylvinho, ne s’arrête pas qu’au timing. Toulouse compte le même nombre de points que le club rhodanien (9) et venait de perdre, lors de la dernière journée de Ligue 1, son derby, face à Bordeaux (1-3). Cela a sonné le glas de la deuxième aventure d’Alain Casanova sur le banc du Téfécé. Après un premier long passage entre mai 2008 et mars 2015, il avait repris du service le 20 juin 2018 sur le banc de touche. La saison passée, il avait terminé 16e de Ligue 1.

Le mauvais début d’exercice 2019-2020 a tout de suite mis la pression sur Alain Casanova, plus vraiment désiré par les supporters et souvent décrié sur les réseaux sociaux. L’enchaînement de mauvais résultats (plus de victoire depuis 5 rencontres et la défaite contre Bordeaux) associé à un fonds de jeu déficient a donc eu raison de la patience du président toulousain Olivier Sadran. Denis Zanko, directeur technique du centre de formation, reprend le flambeau, en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur.