17 août 2018. Une date qui restera gravée à jamais dans la tête d’Amine Gouiri. Ce jour-là, le jeune attaquant s’est blessé au genou suite à un mauvais appui lors d’un entraînement avec l’équipe réserve de l’Olympique Lyonnais. Et dès le lendemain, le club rhodanien annonçait que le joueur souffrait d’une « rupture isolée du ligament croisé antéro-interne du genou gauche » et qu’il serait absent au moins six mois. Un vrai coup dur pour Gouiri, coupé en plein élan lui qui devait avoir plus de temps de jeu d’autant plus que Lyon avait laissé filer Myziane Maolida à Nice quelques jours avant. Durant plusieurs mois, le natif de Bourgoin-Jallieu a dû travailler d’arrache-pied pour revenir à son meilleur niveau. Une période difficile qui l’a forcément marqué mais qui l’a surtout aidé à grandir en tant que footballeur et homme. C’est ce qu’il a confié cette semaine lors d’un entretien accordé au site de la Fédération Française de Football.

« Je me suis blessé le 17 août 2018 et je me suis fait opérer le 27 août, dix jours après. J’ai repris la compétition fin mars-début avril. Ensuite, j’ai enchaîné avec la Coupe du monde U20. On n’oublie pas ça (la date de sa blessure). Il faut être fort mentalement. Pendant plusieurs mois, tu ne fais rien, tu ne cours pas, tu fais des soins. Ensuite, il y a une longue période de réathlétisation. Apprendre à marcher, courir, à faire des appuis. Donc c’est vrai que c’était difficile. Il faut en passer par là. Ce sont de grosses blessures. C’était une épreuve, mais c’est comme ça dans la vie d’un footballeur. Je suis content d’être passé par là. Être ici, avec l’équipe de France Espoirs, me rend heureux ». Pour en arriver là, Amine Gouiri a parcouru beaucoup de chemin. Parallèlement à sa rééducation, l’avant-centre tricolore a prolongé le 3 janvier dernier son contrat jusqu’en juin 2022. Une belle marque de confiance de la part du club présidé par Jean-Michel Aulas.

Amine Gouiri a de l’ambition

Le 29 mars dernier, il a fait son retour sur les terrains avec les U19 de l’OL avant de faire des apparitions en National 2. Quelques semaines plus tard, il a participé à la Coupe du monde U20 avec l’équipe de France. Après trois semaines de repos, il était présent à la reprise avec le groupe professionnel chapeauté par Sylvinho. Puis il a participé au stage de pré-saison à Tignes. L’occasion pour lui d’afficher ses ambitions lors d’un entretien accordé au site de l’OL. « Je veux me faire une place dans le groupe professionnel. Je vais essayer d’enchaîner. Entre 18 et 20 ans, c’est une période importante pour exploser. Je suis en plein dedans. Je suis pressé de voir comment cette saison va se dérouler. J’espère que tout va bien se passer. Le mercato n’est pas fini et d’autres attaquants peuvent arriver. Je me concentre uniquement sur ma préparation ». Présent lors des amicaux, Amine Gouiri a attaqué cette année avec l’envie d’exploser au plus haut niveau. Mais le jeune homme de 19 ans doit prendre son mal en patience.

Depuis le début de saison, il n’a pas toujours été convoqué dans le groupe professionnel (il n’était pas dans le groupe pour les matches face à Monaco, Montpellier et Bordeaux). Envoyé avec l’équipe réserve, il continue à travailler et à marquer des buts. Malgré cela, Sylvinho a décidé de le placer dans la liste B pour la campagne de Ligue des Champions 2019-20. Le technicien a préféré placer le jeune Boubacar Fofana dans la liste A ou encore Mapou Yanga-Mbiwa, un choix surprenant. Parallèlement à cela, Amine Gouiri a appris une bonne nouvelle puisqu’il a été convoqué pour la première fois en équipe de France Espoirs. Il est d’ailleurs revenu là-dessus au micro de la FFF. « J’ai été très surpris. Je l’ai appris avant l’entraînement (avec l’OL jeudi dernier). J’étais un peu surpris car je n’ai pas joué en pros depuis le début de la saison. Je jouais plutôt en CFA. Je m’attendais plutôt à être appelé en U20 avec ma génération. J’ai été sélectionné en Espoirs et je suis très content d’être ici ». Et Gouiri, titularisé hier, a marqué. Il a transformé le penalty obtenu par Jeff Reine-Adélaïde. De quoi lui donner de la confiance, lui qui a de l’ambition cette saison en sélection comme avec Lyon.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10