Tout semble décidément aller très vite pour le jeune Anthony Mounier. Âgé de 21 ans, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais vit sa première saison en tant que membre à part entière de l’équipe première. Avec une seule apparition l’an dernier, le natif d’Aubenas compte aujourd’hui cinq convocations en sept matches possibles. Titulaire à deux reprises, le joueur va crescendo et ses deux passes décisives le week-end dernier contre Nancy sont la preuve qu’il est en net progrès.

Milieu gauche percutant, Mounier est désormais considéré comme le potentiel successeur d’Hatem Ben Arfa. Ederson et Pjanic étant droitiers et ayant une tendance à repiquer au centre, Claude Puel ne disposait pas de véritable joueur de débordement sur le côté gauche capable de venir apporter le danger dans la surface adverse.

Bien que les médias ont tendance à élever très rapidement au rang de star les espoirs naissants du football français, les dirigeants de l’OL préfèrent la jouer profil bas même s’ils ont déjà prévu de renégocier le contrat de leur protégé que se termine dans un an et demi. Raymond Domenech vient toutefois de jeter un pavé dans la marre en marge de la publication de la liste des 22 joueurs retenus en équipe de France pour affronter la Tunisie et la Roumanie.

Le Dauphiné Libéré révèle en effet que le sélectionneur national a avoué que les portes des Bleus pourraient s’ouvrir prochainement au jeune lyonnais convoqué chez les Espoirs. « Il pourrait frapper à porte de l’équipe de France A. »

Le rêve sud-africain reste donc possible pour Mounier...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10