La décision est tombée mardi dans la soirée. Suite aux incidents survenus lors de l’Olympico en mars dernier et à une audition houleuse devant la commission de discipline de la LFP, Anthony Lopes et Adil Rami ont écopé de trois matches de suspension chacun, tandis que Marcelo a pris deux matches avec sursis. Des sanctions aux conséquences sportives forcément. Le coach de l’Olympique Lyonnais Bruno Genesio est évidemment revenu sur ce sujet ce jeudi en conférence de presse. « La commission a pris ses responsabilités. On prend acte, on fait avec. J’ai vu que l’OM avait réclamé deux ans de suspension pour Antho, de la prison aussi peut-être (rires). La commission a plutôt bien fait son travail. On assume ce qu’on a fait à Marseille, on accepte les sanctions », a-t-il lâché avant de poursuivre.

« J’ai appris ça mardi soir tard. On se doutait que la fin de saison allait être amputée de notre gardien n° 1. On ne connaissait pas le nombre de matches, mais on se doutait qu’il serait sanctionné. On a anticipé. On a fait monter un gardien Anthony Racciopi avec le groupe. Il sera n° 2 à partir du match contre Troyes. Mathieu Gorgelin sera sur le banc samedi contre Nantes », a-t-il expliqué, assurant qu’il avait toute confiance en ce dernier pour assurer dans les buts rhodaniens d’ici la fin de la saison. « J’ai confiance en Mathieu, il a montré qu’il était performant à chaque fois qu’on a fait appel à lui. C’est sûr qu’Antho, c’est notre vice-capitaine, c’est un coup dur, pour nous et pour lui. On a confiance en Mathieu. On sait qu’il a le niveau pour le remplacer quand Antho n’est pas là », a-t-il lancé, histoire de mettre son habituelle doublure dans les meilleures dispositions.

« On a confiance en Mathieu, on sait qu’il a le niveau »

Le technicien n’en oublie pas pour autant Lopes. « Elle a été éprouvante pour tout le monde cette commission, c’était très long. Les joueurs sont rentrés très fatigués. On a laissé du repos à Anthony mercredi. Il est revenu en pleine forme aujourd’hui à l’entraînement. Il va faire un grand match samedi face à Nantes. On en a beaucoup parlé. Il est prêt à faire abstraction de tout ça pour samedi. J’ai parlé avec lui surtout. C’est son dernier match de la saison samedi. Il faut qu’il se prépare comme s’il n’était pas suspendu », a-t-il indiqué. L’entraîneur des Gones compte même sur le portier pour soutenir Gorgelin et le reste du groupe au quotidien malgré sa suspension.

« Dans un premier temps, il est utile qu’Antho reste proche du groupe et de Mathieu. Ensuite, dans quelques semaines, il partira en sélection du Portugal pour les matches de préparation fin mai. On n’a pris aucune décision, on fera le point tous ensemble, avec le staff et Antho, après le match de Nantes », a-t-il conclu, précisant qu’il ne savait pas encore quelle serait la portée exacte du sursis infligé à Marcelo, faute d’avoir reçu la notification officielle de la LFP. Lancé dans un sprint final haletant, avec une 3e place à conserver face à la pression de l’OM voire un fauteuil de 2e à aller chercher contre Monaco, l’OL et Bruno Genesio font donc contre mauvaise fortune bon cœur.