Ce dimanche soir, le club de Jean-Michel Aulas, l’Olympique Lyonnais, se déplace un petit plus au sud, pour affronter l’Olympique de Marseille à l’Orange Vélodrome (rencontre à suivre en direct sur notre live commenté). Si les Rhodaniens s’imposaient, ils pourraient mettre quatre points dans la vue de l’AS Saint-Étienne, défaite vendredi contre Montpellier (0-1), et, à deux matches de la fin en Ligue 1, s’assureraient quasiment une place - a minima - pour les barrages de la C1.

C’est et cela restera l’objectif de Jean-Michel Aulas à chaque début de saison. Mais l’histoire est longue entre les deux parties et l’expérience du président fait souvent mouche. Depuis juin 1987, date à laquelle il est nommé président de l’OL, Jean-Michel Aulas a vu se passer beaucoup de choses et a pu constater l’évolution du football dans l’Hexagone. Mais, à 70 ans, on se demande vraiment quand prendra fin son règne qui commence à durer maintenant.

« Je ne veux pas partir sans avoir gagné à nouveau des trophées »

Dans son édition de cette semaine, le Journal du Dimanche publie une interview de JMA et celui-ci, décrié ces derniers temps par ses propres supporters que ce soit pour sa communication sur les réseaux sociaux et Twitter notamment ou encore pour la gestion de la non-prolongation de Bruno Genesio, a fait le point sur son avenir. Pourtant il semble savoir qu’il sera attendu au tournant lorsqu’il annoncera l’identité du prochain coach de l’OL.

« Il y a une distorsion entre notre image de champion économique et cette absence de titre. C’est fondamental d’y remédier. Je me souviens encore de mon état lors du doublé en 2008. Mercredi, j’avais les larmes aux yeux (après la victoire des filles en Coupe de France, ndlr), parce que rien ne remplace un titre, quel qu’il soit. Je ne veux pas partir sans avoir gagné à nouveau des trophées avec l’équipe masculine. On verra ce que déclareront les responsables techniques dès qu’ils auront été nommés, mais ma volonté est de trouver des gens qui incarnent l’ambition et l’expriment », a indiqué Aulas dans l’hebdomadaire. Reste à savoir comment les supporters Lyonnais prendront cette annonce...