Le grand écart. Mercredi soir, Bertrand Traoré figurait parmi les grands perdants des choix tactiques de Bruno Genesio. En effet, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais avait décidé d’innover en misant sur un 4-4-1-1. Il avait choisi de se passer des services de Bertrand Traoré, titulaire pourtant lors des cinq premiers matches de championnat, préférant aligner Maxwel Cornet. Et Genesio a eu le nez creux puisque l’Ivoirien a réalisé une excellente prestation avec en prime un but face au Skyblues (victoire 1-2). Avant la réception de l’Olympique de Marseille dimanche soir au Groupama Stadium, le débat était donc ouvert.

Maintenir Maxwel Cornet ou relancer Bertrand Traoré ? Bruno Genesio a opté pour la deuxième solution et il a bien eu raison. Le numéro 10 de l’OL a été partout. Très bon à la récupération, il n’a pas ménagé ses efforts au niveau défensif. Offensivement, il a été excellent. En première période, après un une-deux avec lui, Tanguy Ndombélé a pu continuer son travail qui a été conclu par le but d’Houssem Aouar. En deuxième mi—temps, Traoré a profité d’une belle ouverture de Ndombélé pour aller battre Pelé d’une frappe croisée du pied gauche (52e). Il a inscrit un doublé à la 63e, avant de provoquer ensuite un pénalty à la 72e, que son capitaine Nabil Fekir a transformé. Enfin, le remuant footballeur âgé de 23 ans a été à l’origine de l’expulsion de Duje Caleta-Car à la 83e.

Bertrand Traoré, homme du match de l’Olympico

Véritable poison pour le côté gauche de l’OM, Bertrand Traoré a signé un très gros match. La Rédaction FM l’a d’ailleurs élu homme de cet Olympico avec la note de 8,5. Bruno Genesio a apprécié la prestation de son joueur. « Un grand retour de Bertrand Traoré ? Grand retour non. il n’avait juste pas joué à City. On a un groupe très homogène, de qualité. Mercredi c’était Maxwel, qui nous a montré la voie, qui a fait un grand match et aujourd’hui, c’est Bertrand qui a pris le relais, c’était un grand match ». Puis il a ajouté : « J’ai aimé déjà qu’il ait marqué deux buts, qu’il ait provoqué un pénalty car lorsque l’on est attaquant c’est très important d’être décisif. J’ai aussi aimé son implication dans le travail défensif. Il n’y a pas de résultat au très haut niveau si on ne fait pas des efforts quand on n’a pas le ballon. Il a été très impliqué dans ce domaine ». Nul doute que le joueur, actuel meilleur buteur de l’OL en L1 avec 4 réalisations, a marqué des points auprès de son coach ce soir.

Il a confié en zone mixte. « J’ai fait mon job comme d’habitude. J’ai apporté ce que je sais faire à l’équipe. Je pense que ça a fait du bien. Je suis content pour toute l’équipe, pour le staff. Je pense qu’il y a des matches où j’ai été assez performant même si je n’ai pas marqué de doublé ou provoqué de pénalty. J’ai été très performant et je suis content ». Puis il a avoué qu’il avait été piqué de ne pas avoir été titularisé contre Manchester City mercredi en Champions League. C’était un match sérieux de la part de toute l’équipe. « Personnellement, c’était un match un peu particulier car j’étais déçu de ne pas avoir commencé le match contre Manchester City. J’avais l’opportunité ce soir de montrer mes qualités ce soir. Je pense que je l’ai bien fait et je suis content (...) Oui, bien sûr que j’ai été vexé. Je suis un compétiteur. Je suis venu à Lyon pour franchir un palier, pour jouer la Champions League et les grands matches. J’ai joué presque tous les matches la saison dernière. Depuis le début de saison, j’avais pratiquement joué tous les matches. Arrivé au premier de Champions League, contre un gros club anglais, je me suis retrouvé sur le banc. J’ai été un peu vexé. C’est le choix du coach et je l’ai respecté. J’avais la chance ce soir de retrouver le terrain. J’ai bien répondu et je suis content ». À lui de poursuivre sur ce rythme !