Docteur Memphis et Mister Depay. Depuis le début de saison, le footballeur âgé de 24 ans offre un double visage assez étonnant. En sélection néerlandaise, le natif de Moordrecht a trouvé le chemin des filets à trois reprises lors de ses quatre dernières capes. Titulaire en force, il a signé un doublé le 6 septembre dernier face au Pérou. Il a récidivé durant le mois d’octobre en marquant un but lors du succès 3 à 0 face à l’Allemagne en Ligue des Nations (13 octobre). Un état de forme qui contraste avec ce qu’il peut vivre en club. Alors qu’il avait terminé la saison dernière en boulet de canon avec une série de 10 buts et 6 passes décisives entre la 30ème et la 38ème journée de Ligue 1, il est beaucoup moins décisif cette année. En effet, il n’a marqué qu’un seul but cette saison (1 passe décisive en L1). C’était le 12 août dernier face à Amiens (1ère journée).

Depuis, plus rien. Mais Bruno Genesio a continué de lui maintenir sa confiance. Vendredi soir face à Nîmes, il a de nouveau titularisé l’ancien joueur de Manchester United. Si l’attaquant n’a pas été exceptionnel, il a mis un terme à une série de 10 matches sans marquer. A la 90ème minute, il a profité d’une succession de contres pour tromper Bernardoni. Un but qui a de quoi lui faire du bien comme l’a indiqué Genesio en zone mixte. « C’est important que Memphis et Moussa (Dembélé) aient marqué pour la confiance. Je crois qu’on doit encore s’améliorer dans l’efficacité offensive car on a eu encore des occasions assez nettes. Mais le plus important est de se créer des occasions. Ça montre qu’on a du talent et qu’on arrive à amener le ballon dans la zone de vérité. Je pense que pour Moussa (Dembélé) et pour Memphis, c’était important de marquer ».

Memphis n’était pas tracassé par sa disette

Jean-Michel Aulas, qui n’hésite pas à clamer son amour l’international néerlandais dès qu’il le peut, a de nouveau encensé son joueur. « Memphis est vraiment un joueur qui sait alterner les choses exceptionnelles et qui a parfois moins de réussite. Mais il a un talent fou et puis c’est un garçon tellement généreux sur le plan de l’attitude, qu’à un moment donné, je pense qu’il est récompensé comme il est croyant. C’est Dieu qui l’a récompensé. C’est lui qui, avec ses qualités naturelles mais aussi sa volonté, il est toujours là essayer d’emmener l’équipe. Au-delà de son talent, c’est un vrai leader. C’est un bonheur de l’avoir dans l’équipe ». Des mots qui feront plaisir au principal intéressé.

Face aux journalistes, Memphis, avec son style bien à lui, a répondu aux questions concernant sa longue disette offensive. « Oui, bien sûr que j’ai envie d’aider l’équipe, que ça soit avec un but ou une passe décisive. J’ai eu quelques occasions de marquer. Mais ce n’est pas ce à quoi je pense quand je viens jouer un match, je ne pense pas systématiquement à marquer. Ce n’est pas mon objectif le plus important. Mon but le plus important est de jouer pour Dieu et ensuite de prendre du plaisir dans mon jeu. Si je fais ça, les buts et les passes décisives viendront, comme aujourd’hui, comme avant, comme je l’ai montré et je pense que c’est important pour l’équipe ». Une mise au point en bonne et due forme de la part d’un footballeur décidément pas comme les autres !