C’est une statistique surprenante : Leonardo Jardim n’a gagné qu’une seule fois face à l’Olympique Lyonnais depuis son arrivée sur le banc monégasque. C’était la saison passée, au Parc OL, sur le score de 2-1. Un succès décisif dans la quête du titre de champion de France, qui faisait oublier la claque reçue la saison précédente (6-1). Il faut dire que l’OL comptait alors plusieurs absents de marque et avait aligné une attaque Mateta-Cornet. Pour le match de ce vendredi soir (OL-Monaco à retrouver en live commenté sur FM), c’est surtout Monaco qui déplore plusieurs manques à son effectif.

En effet, Leonardo Jardim ne pourra pas s’appuyer sur le meilleur buteur de Ligue 1, Radamel Falcao, rentré tard de Colombie et très fatigué. Dans la perspective de la Ligue des Champions mardi soir, l’entraîneur portugais l’a donc laissé en dehors du groupe. Tout comme Stevan Jovetic, blessé à la cuisse. Autre absent de marque : le milieu brésilien Fabinho, suspendu.

C’est donc un Monaco déplumé qui se présente au Parc OL, même si la qualité de l’effectif princier permet à Jardim de composer une équipe séduisante. D’autant que la défense est au rendez-vous, avec un quatuor Sidibé-Jemerson-Glik-Touré devant Subasic. Au milieu, ce pourrait être la première titularisation de Souahilo Meïté, avec Moutinho (ou éventuellement Tielemans) à ses côtés. Sur les ailes, on retrouverait Lemar et Rony Lopes, puisque Ghezzal n’a pas été pris dans le groupe par Jardim !

Aouar plutôt que Memphis ?

Sans Falcao ni Jovetic, Leonardo Jardim va innover en attaque, en constituant un duo Carrillo-Baldé Keita, selon Nice Matin. Soit un attaquant pivot et un autre plus mobile, à l’instar de la doublette Falcao-Mbappé la saison passée. Reste à savoir s’ils réussiront à déstabiliser une défense lyonnaise amputée de son leader Marcelo, suspendu. C’est Mouctar Diakhaby qui va prendre sa place, aux côtés de Jérémy Morel. Tete et Mendy devraient occuper les couloirs, Anthony Lopes prenant évidemment place dans les buts. Tousart et Ndombélé devraient être associés à la récupération.

C’est offensivement que Bruno Genesio va devoir trancher. Défendu et mis sous pression dans le même temps par son président Jean-Michel Aulas, l’entraîneur rhodanien pourrait faire confiance à la jeune pépite formé au club Houssem Aouar pour occuper le couloir gauche, au détriment de Memphis Depay. Fekir occupera bien sûr l’axe, avec Bertrand Traoré à droite, pour épauler le meilleur buteur rhodanien Mariano. Cela promet quoi qu’il arrive du spectacle.