Pour compenser le départ de Samuel Umtiti au FC Barcelone, l’Olympique Lyonnais a misé cet été sur Nicolas Nkoulou. Un joueur que les Gones suivaient déjà depuis un an. Mais face à la fermeté de l’OM qui ne voulait pas vendre un joueur à un an de la fin de son contrat (malgré une offre de 10 millions d’euros), le Camerounais était finalement resté au sein de la cité phocéenne en 2015. Libre comme l’air en 2016, il a donc rejoint cette fois-ci les pensionnaires du Parc OL qui n’ont jamais fait une croix sur lui. Jean-Michel Aulas en tête.

Cette saison, Nkoulou a déjà disputé 6 matches toutes compétitions confondues dont 4 en Ligue 1. Des débuts mitigés voire décevants pour certains observateurs. Il y a quelques jours, Bruno Genesio avait pris la défense de son joueur : « Nicolas a fait un match satisfaisant contre Zagreb mais il peut faire mieux. Il a besoin d’avoir le soutien du staff, du club. On parle d’un joueur qui vient d’arriver et qui a eu une prépa tronquée avec des pépins physiques. On sait que c’est compliqué dans ces cas-là. Nicolas a besoin de sentir de la confiance autour de lui, d’entendre des mots d’encouragement ».

Le joueur âgé de 26 ans lui reste serein comme il l’a expliqué ce mardi en conférence de presse : « Je prend ces critiques avec beaucoup de recul. Je ne me suis pas pris la tête même si certains trouveront qu’elles sont fondées ou pas. Le plus important c’est moi et faire ce qu’on attend de moi (...) Il y a eu ce match difficile à Dijon. À part ce match là, je pense que j’ai quand même montré de belles choses. Le passé est le passé. Il faut regarder devant. il faut continuer à travailler ». Nkoulou doit notamment travailler sur son entente avec Mapou Yanga-Mbiwa : « Ça se passe bien. Il faut déjà s’entendre bien en dehors du terrain. Mapou est quelqu’un de bien. On s’entend bien sur le terrain. Il faut qu’on arrive à bien définir notre complémentarité. Ça va le faire ce n’est que le début. J’espère et je souhaite que d’ici quelques matches, on ne parle plus de ça, qu’on soit content ». Réponse dans quelques matches...