« Il n’y a qu’un seul olympique ». Cette phrase devrait prendre tout son sens ce soir aux alentours de 23h00. En effet, l’Olympique de Marseille se déplace au Groupama Stadium pour rencontrer l’Olympique Lyonnais en clôture de la 18e et avant dernière journée de la phase aller de Ligue 1. Les deux clubs ont le même nombre de points (35e) et donc, hors match nul, il n’en restera qu’un seul à suivre l’allure de Monaco, pour le moment seul poursuivant au tout-puissant Paris Saint-Germain.

Les deux entraîneurs, Rudi Garcia et Bruno Genesio, connaissent l’importance de cette rencontre et devraient donc mettre en place leur meilleure équipe sur le terrain histoire de rester sur le podium ce soir. Les deux formations sont en forme, l’Olympique de Marseille n’a plus perdu depuis treize rencontres quand l’Olympique Lyonnais s’en sort bien aussi malgré une défaite à Montpellier (1-4) en milieu de semaine pour le compte des huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Deux 4-2-3-1

Pour ce choc, Bruno Genesio ne devrait pas déroger à ses idées et aligner son 4-2-3-1 qui met bien en valeur son potentiel offensif. Ainsi, Anthony Lopes devrait garder les buts et être protégé par quatre hommes : Rafael, Marcelo, Morel et Marçal. Le double pivot du milieu de terrain devrait être assez physique avec la présence du patron Lucas Tousart et de Tanguy Ndombélé. Enfin, Traore, toujours absent, devrait être remplacé sur l’aile droite par Maxwel Cornet quand Aouar pourrait récupérer l’aile droite si Memphis Depay est sur le banc. Enfin, Nabil Fekir devrait bien être en position de meneur de jeu juste derrière Mariano Diaz.

Rudi Garcia aussi devrait faire du grand classique. Reposé en milieu de semaine, Steve Mandanda devrait récupérer sa place de gardien de but. Devant lui, une ligne de quatre composée de Bouna Sarr, peut-être préféré à Hiroki Sakai, Rolando, préféré à Abdennour qui a connu une rencontre difficile à Rennes, Adil Rami et Jordan Amavi. La question qui se posait concernait le milieu de terrain. Luiz Gustavo sera bien là et Maxime Lopez, très bon contre l’ASSE, pourrait tenir sa place et donc reléguer Zambo Anguissa sur le banc. Enfin devant, du classique, Thauvin et Payet sur les ailes et Sanson en soutien d’un Valère Germain retrouvé avec trois buts sur les deux derniers matches. Quoi qu’il en soit, ce match devrait être spectaculaire comme il l’est historiquement et, à la fin sauf nul, il n’en restera qu’un... sur le podium.