Ce vendredi soir, l’Olympique de Marseille recevait le dauphin du Paris Saint-Germain en Ligue 1, Lille. Les Olympiens peu en forme, mais avec leur nouvelle recrue, qui a débuté sur le banc, Mario Balotelli, voulaient se rassurer et surtout faire très bonne impression sous les yeux du boss de l’OM, l’homme d’affaires américain, Frank McCourt. Les hommes de Rudi Garcia se sont inclinés sur le score de deux buts à un (le but phocéen a été inscrit par Mario Balotelli à la toute fin de la rencontre) et cela a un peu chauffé.

En effet, ce samedi, nous apprenions que le ton était monté dans les vestiaires entre Florian Thauvin, exclu, et le coach français. Ce dernier reprochait à son ailier son carton rouge qui avait mis ses coéquipiers en grandes difficultés sur le reste de la rencontre alors que le score n’était que d’un but à zéro pour les Dogues. Le tricolore champion du Monde 2018 avait alors rétorqué qu’il avait sauvé la mise plusieurs fois et qu’il ne comprenait pas vraiment ces reproches.

Cassard et Garcia se sont embrouillés

Finalement, le lendemain, Rudi Garcia a souhaité un joyeux anniversaire à Thauvin qui fêtait ses 26 ans. L’ambiance était apaisée selon L’Équipe et les deux hommes ont pu revenir sur leur dispute de la veille pour calmer tout le monde. Mais visiblement, cela n’a été le seul élément de la semaine. Rudi Garcia, particulièrement sur les nerfs et qui n’a gagné qu’une seule rencontre avec l’équipe marseillaise sur les onze derniers matches, s’en était pris à quelqu’un d’autre.

Toujours d’après les informations du quotidien, la veille de la rencontre, jeudi donc, le ton était monté entre l’entraîneur de la formation phocéenne et l’entraîneur de Steve Mandanda et des autres gardiens, Stéphane Cassard. Une préparation donc un brin perturbée et qui montre bien dans quel état de nerfs pouvait et peut encore se trouver l’entraîneur français et tout le club olympien. Il va vite falloir se reprendre. Prochain rendez-vous, samedi prochain sur la pelouse de Reims.