« Nabil est un des meilleurs joueurs de notre championnat, c’est un plus indéniablement pour eux. Il y a un OL avec et sans Fekir. C’est un élément important de l’OL, on sait qu’il va nous mettre en difficultés », a confié vendredi Steve Mandanda en conférence de presse, deux jours avant un Olympico décisif pour la deuxième place en Ligue 1. Le portier de l’Olympique de Marseille ne croyait pas si bien dire puisqu’il n’a fallu que six petites minutes au capitaine des Gones pour le mettre en difficultés. En effet, Mandanda s’est énormément troué sur un coup franc botté par le numéro 18 de Lyon. Le premier but encaissé par les pensionnaires de l’Orange Vélodrome est entièrement pour lui.

Après la rencontre, l’international tricolore a immédiatement assumé son erreur devant les journalistes présents en zone mixte. « C’est sûr que cette défaite, j’en prends l’entière responsabilité parce que je ne dois pas prendre ce genre de buts. C’est une erreur qui, d’entrée, nous coupe les jambes. Même si derrière je trouve qu’on a fait une bonne mi-temps et qu’on s’est crée pas mal d’occasions. On a eu une bonne maîtrise dans le jeu. En perdant 1 à 0 d’entrée, c’est difficile de gagner ce genre de rencontres ». L’Olympique de Marseille a finalement perdu 2 à 0 sur la pelouse d’un Groupama Stadium qui affichait complet.

Mandanda assume sa boulette

Là où le bas blesse pour Steve Mandanda, auquel nous avons attribué la plus mauvaise note (3,5), c’est que son homologue rhodanien Anthony Lopes a brillé en sortant des parades décisives. Ce qu’a reconnu le Marseillais. « Sur ce genre de matches, où les deux équipes se valent à peu près, la différence s’est faite au niveau des gardiens de buts. Aujourd’hui, on voit Anthony Lopes qui est décisif, performant, et Steve Mandanda qui n’est pas bon. C’est ce qui fait aussi que Marseille perd ce match ce soir (...) Bien sûr que je suis déçu. Maintenant, comme j’ai dit, j’assume ça arrive. C’est arrivé ce soir. J’aurais préféré que ça n’arrive pas. Maintenant, on continue ».

Le portier français veut vite passer à autre chose. Il peut être rassuré, son club fait front derrière lui. Rudi Garcia a confié après ce choc. « Steve nous a assez pris de points depuis le début de la saison pour qu’on ne lui en veuille pas de cette erreur. On s’était promis de la rattraper et on n’a pas réussi à le faire ». Même son de cloche du côté de Valère Germain. « Steve est un gardien qui a beaucoup d’expérience. Même si on est derrière lui, il sait que, comme chaque joueur de temps en temps et comme tous les gardiens dans le monde, il peut lui arriver de faire une erreur. Mais il nous a sauvé énormément de fois cette année. Il a aussi fait de super parades en deuxième mi-temps. On a tous fait des erreurs cette saison et personne ne peut lui en vouloir. Loin de là... » Steve Mandanda aura l’occasion d’aider de nouveau son équipe dès mercredi avec la réception de Troyes.