L’été dernier, l’Olympique de Marseille n’avait pas hésité à débourser 19 millions d’euros pour arracher Duje Caleta-Car (22 ans) à Salzbourg. Quelques mois après son arrivée dans la cité phocéenne, le défenseur central croate se livre pour la première fois sur ses premiers pas à l’OM dans une interview accordée à La Provence. Entre franchise et sérénité, le vice-champion du monde avec la Croatie s’exprime sans langue de bois sur son adaptation à Marseille. Si tout n’a pas été rose pour le principal protagoniste, ses récentes performances laissent augurer un avenir radieux au sein du club olympien.

« J’avais dit avant le match contre Francfort que je n’étais pas content de mon début de saison, je m’en souviens. Je pense toujours cela, même si je trouve que c’est mieux aujourd’hui. Avec deux victoires d’affilée, je suis content de mes matchs. J’espère continuer sur cette voie, notamment contre Amiens, » confie Caleta-Car. Une revanche pour l’intéressé qui a traversé une sacrée zone de turbulences quelques jours après son arrivée à l’OM. Une période délicate sur laquelle le natif de Sibenik porte un regard lucide.

Duje Caleta-Car savoure sa bonne période à l’OM

« Ce n’était pas facile pour moi car il y a eu le facteur de la coupe du monde. Et puis, quand tu ne joues pas avec l’équipe nationale, c’est encore plus dur. Je n’ai pas arrêté d’enchaîner les avions et les hôtels. Forcément, ça joue sur ton mental. Après, j’ai eu trois semaines de vacances. Quand je suis revenu, j’ai joué après deux semaines d’entraînement. C’était sans doute trop tôt, je n’étais pas dans les meilleures conditions. C’est difficile pour tous les joueurs. Nous avons besoin de jouer pour être bon. La saison dernière, j’ai joué tous les matches de Salzbourg. Mon corps acceptait d’être sollicité tous les trois jours ; là, j’ai dû m’adapter au fait de jouer un match puis ne plus en disputer pendant un mois, puis jouer dix minutes avant de retrouver le banc et d’être à nouveau titulaire... C’était dur pour moi, » concède volontiers l’ancien joueur de Salzbourg.

Aux antipodes de ses débuts compliqués avec sa nouvelle équipe, Duje Caleta-Car a enchaîné deux titularisations consécutives avec deux succès à la clé. Son association en charnière centrale avec Boubacar Kamara constitue une réelle satisfaction aux yeux de Rudi Garcia. Une paire qui pourrait d’ailleurs démarrer cet après-midi face à Amiens au Vélodrome. Un sacré retournement de situation que savoure aujourd’hui l’international croate. « Évidemment, c’est le coach qui décide, mais je serais très heureux si j’étais aligné une troisième fois de rang. J’ai montré que j’étais prêt à me battre. Il m’a fallu du temps pour m’adapter à un nouveau pays, une nouvelle culture. Aujourd’hui, tout est à sa place. Je crois en moi, j’ai confiance. » Un discours volontaire qui devrait réjouir tous les supporters de l’OM !