Ce samedi, Rudi Garcia s’est fait attendre. L’entraîneur de l’Olympique de Marseille a en effet mis du temps avant de se présenter en conférence de presse. Une attente qui n’a pas altéré l’éternelle franchise du technicien phocéen, désireux de s’appuyer sur le succès étriqué de son équipe face à Konyaspor jeudi en Ligue Europa (1-0). Un match auquel n’a pas participé le latéral gauche français Patrice Evra.

Dans l’œil du cyclone après sa prestation calamiteuse face au Stade Rennais (1-3), l’international français devrait reprendre du service dimanche à Amiens (15h). Face à l’acharnement médiatique auquel est confronté son défenseur, Rudi Garcia a opté pour la carte de l’apaisement tout en justifiant son absence au Vélodrome jeudi. « On ne peut pas faire la saison avec un seul arrière gauche. Pat’ ne peut pas tout jouer, Jordan aussi. Si on a pris Jordan, c’est qu’il a de la qualité, il l’a démontré, » a d’abord confié Garcia.

Garcia prêt à repositionner Evra ?

Avant de prendre position pour Patrice Evra dont il loue les qualités mentales. « Pat est un grand champion, il se relève toujours, je n’ai pas de doute là-dessus, » a balayé d’un revers de main le technicien phocéen. Plus étonnant encore, l’ancien coach de l’AS Roma posséderait d’autres projets pour l’ancien mancunien, preuve de la confiance intacte que conserve Garcia à l’égard du principal protagoniste.

Ainsi, Rudi Garcia n’exclurait pas de repositionner « Tonton Pat » dans l’axe de sa défense ! « Evra dans l’axe ? Oui j’y ai pensé parce qu’il l’a déjà fait. Peut-être que ça viendra un jour quand ça sera utile dans une défense à trois, » a décrypté l’entraîneur olympien. Un système utilisé dès dimanche à Amiens ? Jeudi face à Konyaspor, ce dernier n’avait pas hésité à modifier son système de jeu avec un inhabituel 4-2-3-1. Il faudra peut-être encore patienter avant d’entrevoir Patrice Evra au sein d’une défense à trois...