Le mercato défensif de l’Olympique de Marseille a de quoi sérieusement interroger. Car si tout va bien pour le club phocéen, leader de la Ligue 1, le cas Doria suscite bien des questions, lui qui ne joue toujours pas et ne semble pas vraiment faire partie des plans de Marcelo Bielsa, en dépit d’une étiquette d’espoir brésilien pour le moins flatteuse. Était-il donc vraiment utile de le recruter, alors que l’OM comptait dans ses rangs un certain Lucas Mendes, qui faisait le métier au même poste ? Aujourd’hui parti au Qatar, à El-Jaish, l’intéressé confirme en tout cas pour L’Équipe qu’il ne voulait en aucun cas quitter la Canebière :

« J’ai été vraiment surpris, je ne m’y attendais pas. J’avais envie de rester à l’OM. Mon départ s’est décidé rapidement. J’ai écouté le discours du président Vincent Labrune. Il m’a dit que le club avait besoin d’argent et voulait que je parte car mon transfert était une bonne opération pour l’OM. Ça, c’est la première chose. Ensuite, le club qatari me proposait un bon contrat. J’ai compris la situation dans laquelle était le président. Le club m’a acheté 2 M€ il y a deux ans, et cet été mon départ a rapporté 5 M€, une belle plus-value ».

Et pourtant, les choses sont bien claires, Lucas Mendes (24 ans) aurait aimé poursuivre l’aventure en terres phocéennes : « Bien sûr que je serais resté si j’avais eu le choix, l’OM est un grand club avec un beau projet. Mais El-Jaish m’a proposé ce beau contrat. Je continue de suivre les résultats de l’OM. Je suis heureux, ça se passe bien. (...) L’offre est arrivée samedi, avant le premier match de L1 contre Bastia. Le dimanche, j’étais parti. Je n’ai même pas parlé avec le coach ». C’est donc aujourd’hui à El-Jaish qu’il poursuit sa carrière, avec 9 matches au compteur. Doria, lui, aimerait en dire autant...