Très peu présent dans les médias, Luiz Gustavo a accordé une interview ce jeudi dans Team Duga sur RMC. Débarqué à l’OM cet été en provenance de Wolfsbourg moyennant huit millions d’euros, le milieu brésilien n’a pas tardé à devenir le taulier du milieu de terrain marseillais. Élément incontournable du onze façonné par Rudi Garcia, l’international auriverde est revenu sur ses premiers pas dans la cité phocéenne. Un ville qu’il apprécie à sa juste valeur. « Je suis très heureux à Marseille de ce que j’ai vu depuis que je suis arrivé. Je me sens très bien, il va me falloir plus de temps pour m’adapter, découvrir la ville, les supporters. Je suis heureux pour une chose, le soleil ! Je n’ai vraiment pas à me plaindre, » confiait ainsi Gustavo.

Recruté également pour son expérience et sa capacité à apporter une certaine clairvoyance dans le jeu marseillais, le principal protagoniste refuse cependant d’endosser le rôle de taulier du vestiaire. « Je ne me considère pas comme le patron, je suis très tranquille ici, je tente surtout d’aider mes coéquipiers. On a un vestiaire uni, l’équipe est de plus en plus forte, » analyse l’ancien joueur de Wolfsbourg. Ces dernières semaines, Rudi Garcia a modifié son schéma tactique en passant à deux milieux récupérateurs dans l’entrejeu. Un choix payant qui se matérialise par le retour de l’OM sur le podium du championnat.

Luiz Gustavo n’a aucune préférence au milieu

Interrogé sur ses préférences concernant le système instauré par Rudi Garcia, Luiz Gustavo avoue qu’il peut évoluer aussi bien avec deux ou trois récupérateurs.
« Je n’ai pas de problème particulier à jouer à deux récupérateurs au milieu. J’ai toujours joué avec différents systèmes dans ma carrière. Que cela soit à deux ou à trois au milieu, on doit attaquer et défendre ensemble. Il faut être capable de jouer à la fois avec deux ou à trois récupérateurs, c’est une question de temps, » décrypte ainsi le milieu brésilien. Rompue aux joutes de la Bundesliga depuis 2008, la nouvelle recrue phocéenne en a profité pour adouber la Ligue 1. Un championnat qu’il découvre avec une certaine gourmandise.

« J’aime beaucoup le championnat français. Il y a vraiment de bons joueurs avec de bonnes individualités. Ils dribblent beaucoup. J’ai été surpris de voir qu’il y a beaucoup plus de un-contre-un. En Allemagne, c’était totalement différent, il y avait moins de toque, de jeu, par rapport à la France. Cela m’a beaucoup marqué. Les joueurs sont très rapides et en tant que défenseur, c’est beaucoup plus dur ici, » confie le natif de Pindamonhangaba. Un concert de louanges qui ne manquera pas d’interpeller les nombreux détracteurs de la Ligue 1. Suspendu dimanche pour le déplacement à Strasbourg, Luiz Gustavo va donc poursuivre sa découverte du championnat français le 22 octobre prochain lors du Classique face au PSG à l’Orange Vélodrome. Un rendez-vous dont pourrait profiter le numéro 19 olympien pour être définitivement adopté par les supporters marseillais...