L’année de la confirmation. Après avoir été révélé la saison dernière, Maxime Lopez (20 ans) était très attendu. Seulement, le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, soumis à davantage de concurrence, a eu du mal à reproduire les mêmes prestations. Un coup de mou sur lequel il était déjà revenu dans les colonnes de La Provence il y a quelques jours et qu’il a à nouveau évoqué en conférence de presse ce lundi.

« Tout est allé trop vite l’année dernière, quand on est jeune, on s’enflamme un peu vite, l’entourage aussi. Les critiques n’ont pas été trop dures selon moi. Mais quand on a 19 ans, ça pique, c’est normal. Il fallait que je bosse, que je ferme ma bouche. Aujourd’hui, je suis mieux, c’est un peu pour ça », a-t-il expliqué, indiquant que les rumeurs au sujet de son avenir, citant le Real Madrid ou le FC Barcelone parmi les intéressés, n’avaient pas aidé. « Les rumeurs sont sorties, ça fait partie du jeu, mais je pense un peu que ça m’a desservi », a-t-il assuré.

Prendre de la masse et s’inspirer de Luiz Gustavo

L’international Espoirs tricolore (6 capes) s’est d’ailleurs dit pleinement concentré sur l’OM pour la deuxième partie de l’exercice. « Un départ en prêt ? Je ne suis pas du tout intéressé par un départ de l’OM », a-t-il affirmé avant de poursuivre. « Quand j’ai la chance de jouer, il faut que je joue et que je réponde présent. Je suis jeune, il faut que je joue un maximum, c’est ça le plus important », a-t-il indiqué, précisant ses axes de travail pour confirmer son retour en forme. « Il faudrait que je prenne un peu plus de masse, c’est important, surtout si je suis amené à jouer 6, pour les impacts », a-t-il glissé avant d’ajouter.

« Si je joue sur le côté, il faut que je sois décisif, on voit avec Flo (Thauvin) qui est exceptionnel. Je suis plus à l’aise au milieu. Côté gauche, j’ai joué avec les Espoirs, je m’y sens bien aussi. Ce sont deux postes différents. Quand je suis 6, il y a quatre joueurs offensifs devant moi, il ne faut pas trop se projeter. J’apprends beaucoup avec Luiz (Gustavo), il me met à l’aise tout le temps, il n’arrête pas de m’encourager, je comprends le poste », a-t-il conclu, Rudi Garcia étant satisfait de ses progrès. « Maxime a progressé là dessus, sur le côté acte défensif. C’est un garçon qui a un volume de jeu énorme. Avant, il avait tendance à être rapidement éliminé. Aujourd’hui, il récupère des ballons », a souligné le coach des Ciel-et-Blanc. Après avoir trouvé son second souffle, Maxime Lopez compte bien prouver qu’il mérite de jouer à l’OM. À lui de jouer.