La statistique parle d’elle-même et illustre parfaitement la mauvaise passe que traverse Michy Batshuayi (22 ans). Avec un seul tir au compteur lors du Clasico face au PSG (1-2), le buteur belge a été l’une des grandes déceptions olympiennes de dimanche soir. Une prestation fade qui confirme son mauvais début d’année 2016. Muet depuis le 17 janvier dernier et la victoire marseillaise en terres caennaises (3-1), le Diable rouge n’a inscrit qu’un but lors de ses huit matches disputés depuis début janvier (toutes compétitions confondues). Un faible rendement face auquel Michel n’a pas cherché d’excuses.

« Je dis toujours que les critiques sont justes. Quand on analyse, elles le sont encore plus. La dernière fois, Michy n’a pas vécu un bon match (face au PSG, ndlr). Il le sait, mais on garde confiance en notre buteur. Il nous a déjà tirés de situations en marquant. Il doit se fâcher positivement, il doit participer de manière différente au jeu. C’est là où il doit travailler le plus. Il doit travailler plus que ce qu’il fait actuellement. Ce n’est pas une critique, c’est un encouragement pour lui », a déclaré l’Espagnol en conférence de presse.

Un message que le Belge va devoir bien enregistrer, d’autant que ce dernier va devoir enfin composer avec un concurrent, l’Écossais Steven Fletcher convoqué pour le match de Coupe de France contre Trélissac. « Nous devons chercher des solutions pour lui. L’équipe a eu beaucoup d’occasions dans la surface. Il n’a tiré qu’une seule fois. Il lui a manqué de la mobilité et la compréhension du jeu. On travaille sur ça avec lui, mais on doit pouvoir compter sur son engagement. Maintenant, il y a de la concurrence donc il doit s’améliorer. » À bon entendeur...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10