« Je regrette depuis des années, c’est le supporter qui parle, qu’il n’y ait pas de DS ni d’anciens joueurs qui amène la culture du club, de la gagne  », ces mots, ce sont ceux d’Hervé Ghevontian, avocat de formation et candidat au poste de président délégué, sur France Bleu Provence. Bien entendu si l’actionnaire majoritaire Margarita Louis-Dreyfus licenciait Vincent Labrune et cherchait un homme pour assurer une période de transition avec un repreneur ardemment recherché pour reprendre l’Olympique de Marseille. Et pour cela, celui qui a oeuvré comme avocat du club lors de la période faste de l’OM entre 1988 et 1993 a déjà un plan et prévu d’amener dans ses bagages des anciennes idoles du Vélodrome.

Celui qui s’est dévoilé le premier, c’est Jean-Pierre Papin, ce dimanche sur beIN Sports. « Le poste n’est pas défini. Il y a plein de choses à faire l’OM. Il y a tout à remonter. Je lui dois bien ça à ce club. Directeur sportif je pense que c’est un bon poste. Il y a des valeurs à retrouver. Je ne suis pas un magicien, mais je peux apporter ma pierre » , a ensuite déclaré ce lundi soir le Ballon d’Or 1991 sur les ondes de RMC. Quoi qu’il en soit, JPP ferait bel et bien partie du projet de Maître Hervé Ghevontian aux côtés d’autres anciennes gloires dont le nom n’a pas - encore ? - été révélé.

Et même si Ghevontian n’a pas encore tout prévu, Papin serait son homme de base. « L’entraîneur n’est pas un poste auquel j’ai encore pensé. Mais JPP aura un rôle important  »,a-t-il développé sur les ondes de la chaîne de radio du service public. Bien entendu, n’ayant toujours pas de retour du clan MLD - dont Igor Levin - ce projet ne reste qu’embryonnaire et rien ne prouve qu’il verra le jour dans des temps prochains. Mais l’idée est là, tant les supporters rêvent d’un retour des anciennes gloires du club pour le tirer vers le haut.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10