Suite à l’élimination du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions contre le Real Madrid, la direction qatari commencerait déjà à explorer certaines pistes pour remplacer Unaï Emery. Si les noms de Luis Enrique ou encore d’Antonio Conte ont déjà été évoqués, la presse italienne insiste sur le fait que le club francilien regarde aussi du côté de la Serie A pour trouver son nouvel homme fort pour la saison prochaine. Pour la Gazzetta, Luis Enrique (et son staff) auraient des prétentions salariales trop importantes pour le PSG qui est toujours dans le viseur du fair-play financier. De ce fait, les parisiens ont coché le nom de Massimiliano Allegri, actuel entraîneur de la Juventus. Arrivé en juillet 2014 à la Vieille Dame, le coach livournais n’a cessé d’enchaîner les succès en étoffant le palmarès qui est le sien. L’ancien milieu terrain a rafflé 3 Scudetti, 3 Coupe d’Italie, une Supercoupe d’Italie et finaliste à deux reprises de la Ligue des Champions en plus de trois saisons.

Si Allegri est dans la short-list de l’émir du Qatar, c’est qu’il y a bien une raison. Son leadership, ses compétences et sa capacité à pouvoir gérer un grand club sont très appréciés. Par conséquent, Antero Henrique a commencé à explorer la piste. D’après le journal italien, le directeur sportif du Paris Saint-Germain aurait activé un canal alternatif pour arriver à Massimiliano Allegri. Il aurait échangé avec l’ancien agent du technicien italien qui n’est d’autre qu’Alessandro Moggi et non Giovanni Branchini qui est son agent actuel. Jusqu’alors, le Paris Saint-Germain n’a eu aucun contact officiel avec Allegri. Pour le principal intéresé, un départ ne serait sans doute pas d’actualité : « J’ai un contrat jusqu’en 2020 et je suis content à la Juventus. Et je ne vois pas pourquoi je devrais partir à moins qu’une catastrophe ne se produise d’ici la fin de la saison », disait-il en conférence de presse il y a une dizaine de jours. En revanche, le Paris Saint-Germain scrute le giron des entraîneurs transalpins puisque Carlo Ancelotti et Roberto Mancini sont également dans le viseur. Le premier cité, qui a été évincé du Bayern Munich cet hiver, voudrait retrouver un projet ambitieux. De là à le revoir sur le banc du Parc des Princes ?

Pas si sûr. Présent lors d’un événement à l’ONU du côté de New York a clamé son envie d’entraîner de nouveau : « Ce que je veux ? Entraîner de nouveau parce que c’est avant tout ce que j’aime faire. Je ne suis pas fermé à la sélection (ndlr : italienne) et je n’ai pris encore aucune décision, j’attendrais jusqu’en juin prochain », a-t-il déclaré à la Gazzetta dello Sport.. Une dizaine de jours après le match contre le Real Madrid, la direction parisienne s’active donc en coulisses pour s’offrir l’oiseau rare qui pourra faire décoller le Paris Saint-Germain sur la scène européenne.En tout cas, les heures d’Unaï Emery sur le banc francilien semblent être désormais comptés...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10