Le PSG n’est pas un club comme les autres. Dimanche soir, pour fêter le titre de champion de France, le club de la capitale diffusait une photo des joueurs sur les réseaux sociaux. Une photo sur laquelle on pouvait trouver Hatem Ben Arfa, zéro apparition cette saison depuis sa mise au ban par la direction. Or, sans la moindre minute sur le pré avec l’équipe première, le joueur de 31 ne sera pas officiellement champion selon les règlements de la Ligue. Dès lors, la toile a pris parti pour l’ancien Niçois.

Mais qu’en pense le PSG ? Interrogé sur le cas Ben Arfa et la possibilité de le faire jouer pour en faire un champion de France 2018, l’entraîneur Unai Emery n’a pas vraiment voulu se mouiller, rappelant le positionnement du club. « Le club a dit toute l’année, à tous les moments, quand le mercato était ouvert, quelle était sa place dans l’équipe. Rien ne change. Il a décidé de rester ici toute l’année, il s’est entraîné avec nous. Et j’ai choisi les joueurs que je crois les meilleurs pour chaque match. Le club lui a toujours dit quel était son positionnement. »

Emery ne se mouille pas

Pour Emery, le club a été clair et c’est au final le plus important. Lui ne souhaite pas se mouiller dans ce dossier sensible. « La première chose, c’est d’être clair avec lui et le club lui a dit toute l’année son positionnement et il a décidé de rester. Il faut respecter cela. Comme j’ai dit, c’est une chose que le club et lui connaissent, et moi aussi. Après, il faut respecter cette décision », a poursuivi l’entraîneur espagnol. Et du côté du joueur, la possibilité d’une apparition en fin de saison est-elle vraiment prise au sérieux ?

Interrogé par nos soins après les déclarations d’Emery, l’agent de Ben Arfa, Michel Ouazine, a bien fait comprendre qu’ils ne s’attendaient à rien. « Je trouve que ce serait un geste noble, mais je ne crois pas au Père Noël. Ce qui est terrible, c’est qu’il aime profondément ce club, et c’est ça qui est dur. Ce n’est pas du tout un mercenaire. Je sais comment il a vécu les éliminations contre le Barça et le Real Madrid, et ça a été dur. Il est plus dans la peau d’un supporter. Nous, on le voit dans la rue. Hatem est soutenu, les gens lui disent : "ne lâche rien". C’est un énorme soutien. » Le clan Ben Arfa ne se fait pas d’illusions quant à la fin de saison...