L’Olympique de Marseille pensait tenir le scénario rêvé. Auteur d’un match remarquable en termes d’engagement, le club phocéen a su éteindre les stars du club de la capitale. Et si Edinson Cavani a su délivrer les siens en toute fin de match, un joueur comme Neymar a vécu une soirée compliquée. Bien sûr, le Brésilien, pour son premier Clasico, a signé l’un des buts égalisateurs pour le PSG. Mais l’ambiance du Vélodrome ne l’a pas laissé indifférent. Cible de projectiles, notamment lorsqu’il allait tirer les corners, le néo Parisien n’a pas apprécié.

« Ils ont tout lancé : des baguettes, des jus d’orange, du coca, tout ! Ça n’est pas du football. Je ne sais pas si la fédération voit ça comme du football », a-t-il déclaré au micro de nos confrères de Estadio Interativo. Agacé par l’accueil que lui a réservé l’Orange Vélodrome, l’ancien joueur du Barça a même terminé sa soirée expulsé. Un deuxième carton jaune récolté après une saute d’humeur sur Lucas Ocampos. Son premier rouge en France. Un premier Clasico qu’il n’oubliera pas, même si, là encore, la sanction infligée par l’arbitre de la rencontre ne lui a pas plu.

« (Son expulsion) Oui elle est exagérée et injuste. J’ai reçu beaucoup de coups durant le match, j’ai plusieurs marques sur le corps. J’ai pris un coup par derrière et j’ai été blessé. C’est pour ça que je me suis retourné vers lui pour lui demander pourquoi ça ? Il est fou ? Par derrière en plus. Lui a exagéré et a tout fait ce que l’arbitre voulait, c’est-à-dire m’expulser. Le football ne va pas dans la bonne direction. C’est comme si on arriverait dans un restaurant et qu’on lançait des fourchettes et des couteaux sur les cuisiniers. C’est une erreur. » C’est dit !