« On vit un moment très important pour le club et on doit rester ensemble, même si Cavani et Pastore ont fait quelque chose qui n’est pas bon pour le groupe et le club. On doit réfléchir avant de faire des gestes comme ça, ce n’était pas bon pour tout le monde, mais nous sommes à leurs côtés », avait déclaré en zone mixte Thiago Silva après la rencontre entre le Paris Saint-Germain et Amiens en quart de finale de la Coupe de la Ligue à propos de ses coéquipiers.

En cause, un retard trop tardif de vacances des deux hommes. Si Javier Pastore ne s’était pas privé de répondre à son capitaine, Edinson Cavani, comme à son habitude, est pour le moment resté muet vis-à-vis de cette attaque à peine voilée. Depuis une semaine, les médias rappellent la fracture qui existerait entre les Brésiliens d’un côté et les autres sud-américains de l’autre dans le vestiaire de la formation coachée par Unai Emery, l’entraîneur basque.

Une brouille pour le capitanat ?

Dans son édition dominicale Le Parisien évoque quelques raisons de la tension qui existerait entre Edinson Cavani et Thiago Silva. L’année passée n’a pas été de tout repos pour le capitaine du PSG. Tenu en partie pour responsable du naufrage en catalogne (1-6), Thiago Silva avait perdu beaucoup de crédit aux yeux de l’entraîneur du club francilien. Si bien qu’à la fin de la saison un changement de capitanat était envisagé par le club selon le quotidien régional.

Nasser Al-Khelaïfi aurait ainsi proposé à Edinson Cavani de récupérer le brassard, ce que l’Uruguayen pouvait envisager de faire. Au début de la saison, Antero Henrique, le directeur sportif du PSG, a aussi évoqué cette histoire avec Cavani puis rien n’a changé. Sauf que tout cela est remonté aux oreilles de Thiago Silva qui n’a que très peu goûté le fait que Cavani puisse envisager de récupérer le brassard de capitaine. Une histoire qui a donc contribué à faire monter la tension, tandis que le PSG affronte Nantes ce soir.