Quelle moyenne ! Moussa Diaby (19 ans), avec 2 réalisations et 5 offrandes au compteur, est décisif toutes les 51 minutes en Ligue 1. Une sacrée performance pour le jeune attaquant, dont le temps de jeu s’élève seulement à 360 minutes en championnat depuis le début de la saison. Apparu à 9 reprises (3 titularisations, 6 entrées), le pur produit du centre de formation parisien sait mettre à profit le temps que lui offre Thomas Tuchel.

Dimanche soir, encore, il a offert deux passes décisives - ses 4e et 5e de l’exercice - à Edinson Cavani sur la pelouse de l’AS Monaco (0-4, 13e journée de L1). Titularisé en Principauté, au poste de piston gauche dans un 3-4-2-1, le jeune homme, passé à droite après la sortie de Julian Draxler, a confirmé ses belles promesses entrevues ces dernières semaines. Pour le plus grand bonheur de son coach.

« Je suis très content de faire de bons matches, j’espère que ça va continuer comme ça »

« Moussa Diaby est à l’aise dans cette position et met Neymar dans de très bonnes conditions », a apprécié l’Allemand en conférence de presse d’après-match. De quoi être satisfait pour le titi parisien. « Je le vis bien. Je bosse aux entraînements. J’ai la confiance du coach et j’essaie de lui rendre sur le terrain. Je suis très content de faire de bons matches et j’espère que ça va continuer comme ça », a lancé en zone mixte, dans un sourire, celui qui aurait même pu marquer au Louis II s’il avait mieux négocié ses deux situations face à Diego Benaglio (40e et 45e +1).

Prêté la saison passée en Serie A à Crotone (2 apparitions en Serie A), l’attaquant avait été sollicité par plusieurs écuries de L1 pour un nouveau prêt cet été. Tuchel avait insisté pour retenir l’international U20 tricolore, retenu pour les deux prochains matches de préparation contre la Suisse et la Norvège en vue du Mondial de la catégorie à l’été 2019. Bien lui en a pris au regard de l’apport statistique et footballistique de Moussa Diaby depuis le début de l’exercice. Et ce n’est peut-être que le début !