Le Paris Saint-Germain poursuit son sans-faute ! Attendu au tournant après son couac sur le terrain de Liverpool (2-3) cette semaine en Ligue des Champions, le club de la capitale se devait de relever la tête et confirmer son excellent début de saison en Ligue 1 (5 victoires consécutives). C’est chose faite. Mené au score après un but contre son camp d’Adrien Rabiot, le PSG a su réagir face au Stade Rennais pour s’imposer finalement 3 buts à 1.

Un succès que les Rouge-et-Bleu doivent en partie au coaching de Thomas Tuchel. Après avoir choisi un 4-3-3 classique au coup d’envoi, l’Allemand est revenu à son fameux 4-2-3-1 au retour des vestiaires, avec Neymar repositionné en numéro 10. Une trouvaille de l’ancien coach du BVB qui en avait surpris plus d’un. Mais au final, avec un Neymar au coeur du jeu, Paris a affiché un meilleur visage en seconde période. De quoi valider le repositionnement du numéro 10 rouge-et-bleu.

Neymar aime jouer en 10

Pourtant, au Brésil, ce choix tactique ne plairait pas spécialement au sélectionneur de la Canarinha, Tite, qui souhaiterait que la star du PSG revienne sur son flanc gauche. Interrogé en zone mixte, le principal intéressé est revenu sur son nouveau poste. « Je suis ici pour aider. Je peux jouer aux deux postes. Moi ce que j’aime, c’est être sur le terrain. Donc peu importe ma position, j’aime être à côté de mes coéquipiers », a-t-il déclaré, avant de poursuivre.

« C’est une stratégie que l’entraîneur m’a donnée. Je pense avoir les qualités pour jouer au milieu. Il m’a mis là (en deuxième période), et on a gagné le match. Il y a de grands joueurs dans l’équipe : Di Maria, Kylian (Mbappé), d’autres joueurs aussi qui sont ailiers. J’ai les qualités pour jouer au milieu. J’ai déjà joué comme ça à Santos, au Barça. Donc je n’ai aucun problème avec ça ». En tout cas, il y en a un autre qui est fan des choix tactiques de Tuchel, c’est Marquinhos. « Ça dépend des adversaires. Il y a des matches, où on était mieux à trois au milieu. Et d’autres matches où il (Tuchel) met Ney au milieu et ça va mieux après. Il est intelligent. Quand il essaie une chose et voit que ça ne marche pas, il change à la mi-temps et ça va mieux après. il a des idées et c’est très bien ». Thomas Tuchel appréciera.