Un an après avoir été dépossédé de la couronne nationale par l’AS Monaco, le Paris Saint-Germain a récupéré son bien de manière plus qu’autoritaire. Après s’être assuré une avance décisive depuis un long moment, le club de la capitale a porté l’estocade finale hier soir. Et de quelle manière. En l’emportant 7 buts à 1 face au champion monégasque en titre, les hommes d’Unai Emery ont décroché le septième sacre national du PSG. Une performance qui permet aux Rouge-et-Bleu de revenir à hauteur de l’Olympique Lyonnais à la cinquième place du classement des clubs les plus titrés de l’histoire de notre championnat.

Un festival qui permet d’oublier la perte du titre de l’an dernier, d’autant que la bande d’Unai Emery a frappé fort cette année pour reprendre son bien. Sacré dès la 33e journée, Paris est le deuxième champion de France le plus précoce de l’histoire (en prenant en compte le système des victoires à 3 points). Seuls l’Olympique Lyonnais (2006/2007) et... le PSG version 2015/2016 ont fait mieux. Une marque de prestige obtenue grâce à un record. Avec 87 unités récoltées en 33 matches, Paris compte le total de points le plus élevé de l’histoire à ce stade de la compétition.

Encore une salve de records à aller chercher

Une domination sans partage encore plus marquante si l’on jette un œil aux performances parisiennes à domicile. Cette saison, le Parc des Princes est tout simplement une forteresse imprenable. Avec 17 victoires en autant de rencontres disputées chez eux, les Parisiens sont invaincus au Parc et viennent de signer leur plus longue série d’invincibilité à domicile de leur histoire en première division. En termes de buts inscrits, là aussi le PSG a fait fort. Avec 103 réalisations au compteur (dont 68 au Parc), le club de la capitale est la première équipe des cinq plus grands championnats européens à franchir le cap des 100 buts marqués. Une efficacité qui lui a également permis de marquer lors de ses 26 dernières rencontres de L1. Plus longue série en cours.

Mais à cinq matches de la fin de la saison, pas question de se relâcher pour autant pour les Parisiens. Car s’il est rassasié en termes de records, le PSG pourrait encore en engloutir quelques-uns par gourmandise. Avec 87 points au compteur, les Rouge-et-Bleu peuvent encore engranger 15 unités au maximum. Le record de 2015/2016 qu’ils détiennent (96 points) est donc en ligne de mire. Tout comme la barre symbolique des 100 points. Buteurs à 103 reprises, les coéquipiers de Neymar ont 16 réalisations à marquer pour battre le record sur une saison détenu par le RC Paris (118 buts). Et si tel est le cas, il y a de fortes chances pour que le record de la plus grande différence de buts sur une saison (+83) détenu par... le PSG version 2015/2016 soit dépassé (actuellement Paris est à +80). Enfin, alors qu’il lui reste encore deux rencontres à jouer à domicile (contre Guingamp et Rennes), le PSG peut également battre le record du plus grand nombre de points inscrits à domicile (51 actuellement contre 52 pour Monaco l’an dernier). Et s’il y parvient, il égalerait l’ASSE qui avait signé 19 succès à Geoffroy-Guichard en 1974-1975.