« On a des petites tensions avec nos actionnaires. C’est un secret de polichinelle. Ces tensions s’accentuent en période de mercato. Nous n’étions pas d’accord sur le profil des joueurs. Au fur et à mesure du temps, la fluidité n’est plus là. Et les divergences d’opinions sont là... Nous avons invité les actionnaires à recruter des personnes qui pourraient nous remplacer. On a un devoir de transparence, de clarté. C’est le moment d’accélérer l’arrivée de nouveaux dirigeants. » C’est ainsi que la bombe était lancée vendredi dernier par Jean-Pierre Rivère.

Le président des Aiglons et son acolyte Julien Fournier vont donc quitter l’OGC Nice et cela pourrait arriver dès la fin du mercato hivernal. Les actionnaires chinois du club azuréen vont donc se mettre en quête de nouveaux dirigeants pour mener à bien la politique de l’équipe coachée par Patrick Vieira depuis cette année. Selon les informations de So Foot, ils auraient même déjà trouvé le futur président du club en la personne de Gauthier Ganaye.

Il a fait ses armes à Lens

Actuel président de Barnsley (League One, troisième division anglaise), Ganaye connaît bien certains investisseurs niçois puisque Chien Lee et Paul Conway sont aussi actionnaires majoritaires de la formation britannique. A 31 ans, il deviendra l’un des plus jeunes décideurs de club de football professionnel en France, sachant qu’il a aussi été le seul Tricolore a traversé la manche pour occuper ce genre de poste dans le Royaume-Uni.

Cet inconditionnel du RC Lens a fait ses armes sous la protection d’une grande figure du football français, Gervais Martel. Sorti d’un master 2 de droit des affaires de l’université de Lille, il avait commencé sa carrière dans le service juridique du club artésien avant de devenir secrétaire général. Il avait alors décidé de traverser la manche pour prendre du galon. C’est donc par la grande porte, en Ligue 1, que Gauthier Ganaye va revenir dans l’Hexagone !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10