Meilleure défense de Ligue 1, avec 4 buts encaissés en 11 journées, le Stade de Reims est l’une des belles surprises de ce début de saison. Predrag Rajkovic (23 ans) n’est pas étranger au bon comportement des Champenois, actuellement 4es au classement. Le portier, arrivé cet été en provenance du Maccabi Tel-Aviv contre un chèque de 3 M€, assure et rassure. Interrogé par Mozzart Sport au pays, il a raconté son adaptation.

« Je me suis habitué à un nouveau club, une nouvelle équipe, de nouveaux coéquipiers. Je communique très bien avec les quatre défenseurs et nous faisons du bon travail. Ils m’ont aidé à répondre aux attentes », a-t-il glissé avant de poursuivre. « Physiquement, tout le monde est impeccablement fort, prêt à partir, un peu insouciant, sportif. Pour nous, gardiens de but, il y a beaucoup de tirs à négocier. Ça vient de tous les côtés. Mais je me suis vite adapté pour comprendre le fonctionnement de cette ligue », a-t-il expliqué.

Montpellier a trop tardé

L’international serbe (12 sélections) ne regrette donc absolument pas son choix, alors que Montpellier était également sur les rangs pour l’accueillir cet été. « Il y avait plusieurs offres, mais Reims était le plus intéressant, ce sont eux qui me voulaient le plus. À Montpellier, Benjamin Lecomte devait partir à Monaco et je ne voulais pas attendre trop longtemps. Je voulais savoir le plus tôt possible où je jouerai, pour faire toute la préparation et ne pas être en retard », a-t-il indiqué.

Bien dans ses baskets au Stade Auguste-Delaune, le champion du Monde des moins de 20 ans en 2015 ne pense pas à un départ à court ou moyen terme. « Non, non, non ! Je ne pense pas à partir ! Eh bien, je viens d’arriver. Et quand je suis arrivé, j’ai dit que l’idée était de rester ici au moins deux ou trois ans, alors voyons ce qui se passera ensuite. Bien sûr, on ne sait jamais ce que réserve le football, mais pour l’instant, je l’apprécie ici. Ma famille est arrivée maintenant, tout est réglé là pour ma vie, une petite ville de 20 000 habitants, tout est proche. J’aime ça et je ne pense même pas partir », a-t-il répondu.

Objectif Ligue Europa

Sous contrat jusqu’en juin 2023, le natif de Negotin, qui culmine à 1m92, n’est pas venu pour faire de la figuration. « Ce club a une histoire riche. L’année dernière, ils ont été surpris lorsqu’ils sont arrivés à la huitième place. Notre objectif est maintenant d’être encore meilleurs et nous sommes sur la bonne voie. Nous avons un bon groupe, nous fonctionnons bien collectivement et nous devons simplement continuer car nous croyons en nos chances de conserver cette position », a-t-il lancé avant d’insister.

« J’ai dit à mon entraîneur (David Guion), lors de notre première conversation lorsque je suis arrivé, que je venais ici parce que je voulais jouer l’Europe. Et dès la saison prochaine. Et c’est toujours mon objectif, le même que les ambitions du club à présent », a-t-il conclu. Symbole du recrutement qualitatif et malin du Stade de Reims ces derniers mois, Predrag Rajkovic entend bien continuer à en étonner plus d’un d’ici la fin de la saison.