« On a 5 joueurs ciblés, qui seraient un vrai plus, un vrai renfort pour l’équipe. L’objectif, c’est de renforcer l’équipe, pas de produire des effets d’annonce, ni pour contenter le public ou autre. (...) Il y a beaucoup de noms de joueurs qui reviennent (Jonathan Cafu, Filip Djordjevic, ndlr)... J’ai plutôt envie d’avoir un joueur capable de jouer sur le côté. » Ce vendredi après-midi, Bruno Genesio dévoilait ses volontés pour le mercato. L’entraîneur des Gones souhaite voir débarquer un ailier mais selon la presse italienne c’est un attaquant de pointe qui se profile.

Car en attendant de peut-être voir arriver le Brésilien à Lyon, le nom de Filip Djordjevic revient avec insistance. Le Serbe est courtisé par l’OL afin d’offrir une solution de remplacement en cas de pépin avec Alexandre Lacazette. L’ancien Nantais est encore sous contrat avec la Lazio jusqu’en 2018 mais il est placé sur la liste des transferts. Il faut dire que sa saison est presque blanche. En 10 apparitions en Serie A pour seulement 2 titularisations, il n’a pas trouvé le chemin des filets.

L’indemnité de transfert pas encore fixée

Des statistiques faméliques qui n’effrayent pas Jean-Michel Aulas. Selon la presse italienne, l’OL et l’entourage du Serbe se sont entendus sur les termes d’un contrat. Il devrait signer pour trois ans dans la capitale des Gaules. Reste à ce que les deux clubs s’entendent sur une indemnité de transfert. Jusqu’à la semaine dernière, la Lazio demandait 15 M€ pour laisser partir son joueur.

Une somme exorbitante pour un joueur de ce calibre et pour les finances de Lyon. Djordjevic est arrivé il y a deux ans et demi dans la capitale italienne libre de tout contrat puisque l’attaquant avait refusé de prolonger l’aventure avec le FC Nantes. Mais pour voir le joueur revenir en Ligue 1, l’OL espère débourser une somme comprise entre 6 et 8 M€, selon les différents médias. Il reste donc encore du travail aux dirigeants français mais l’affaire avance à petits pas.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10