L’Olympique Lyonnais ne veut pas rater son mercato. Celui de l’été dernier a laissé des séquelles visiblement au sein de la direction rhodanienne qui ne souhaite plus reproduire les mêmes erreurs et qui veut surtout montrer un meilleur visage en Ligue des Champions. Pour cela, le club espère garder ses meilleurs éléments comme aime à le rappeler Bruno Genesio à chaque fois qu’il est interrogé sur le mercato. Pourtant, plusieurs éléments sont courtisés depuis l’ouverture du marché des transferts estival. C’est le cas de Samuel Umtiti dont le visage est en une des médias catalans ces dernières semaines qui parlent même d’un contrat de 5 ans et d’un montant de 30 millions d’euros pour le défenseur tricolore.

Jean-Michel Aulas a fait le point sur ce dossier : « Pour les gens qui racontent qu’on aurait eu un problème avec la DNCG, je vous ai amené le dossier du 1er juin pour ceux qui le souhaitent. Pour Samuel, on verra en fonction de ses orientations, on prendra une décision. Aujourd’hui, il n’y a rien. Il n’y a pas de besoin financier, ni de décision de prise ». Umtiti n’est pas le seul à animer la rubrique mercato puisque l’on évoque aujourd’hui une proposition de 23 millions d’euros de la part de Naples. Mais là encore JMA a sorti les crocs : « Naples ? Je n’en sais rien. Corentin sera là la saison prochaine. Vous pouvez écrire pour vendre du papier. Alexandre aussi sera là. Il n’y a pas de doute dans mon esprit. Mais ce sont les joueurs qui décident à un moment donné ».

Ce sera aussi le cas d’Hatem Ben Arfa annoncé tout proche de Séville. Mais Jean-Michel Aulas ne perd pas espoir : « Je suis en train de chercher mon portable car je viens de recevoir à l’instant un SMS d’Hatem Ben Arfa. Il est daté d’il y a 5 minutes. Je n’ai pas eu le temps de le lire. On va en prendre connaissance en même temps. "Bonjour président, comme je vous l’ai dit, mes choix sportifs sont Paris, Séville et Lyon. J’ai donné mon accord sportif aux trois clubs. Actuellement, mes agents finissent de négocier et on attend éventuellement un accord avec vous". Là, je vous ai drôlement eu (rires). Ce n’était pas prévu. Il est très sollicité à partir du moment où il a des propositions qui sont très élevées de la part de Paris et de Séville (...) Tout est possible. Mais c’est possible aussi qu’Hatem vienne à Lyon. Si c’est une décision de cœur, je suis sûr de l’endroit où il va aller ». À voir donc si HBA privilégiera le cœur à la raison.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10