Tranquille et anonyme joueur du centre de formation de l’OM depuis trois ans, Billel Omrani a fait une arrivée fracassante dans les médias ces dernières semaines. Son triplé avec l’Equipe de France des – 17 ans face au Pays de Galles le mois dernier en tour qualificatif pour l’Euro – 17 ans a éveillé l’intérêt des recruteurs des plus grands clubs européens venus assister à la rencontre. Parmi ces clubs, figurent notamment le Bayern Munich, Tottenham ou encore Manchester City qui ont pris des renseignements auprès de l’entourage du jeune attaquant de pointe.

Loin d’avoir achevée sa formation avec le club phocéen, Omrani ne compte pas brûler les étapes et souhaite terminer sa formation avec l’OM, mais se dit flatté de voir de tels clubs s’intéresser à lui comme il nous l’explique « Je suis loin d’avoir terminé ma formation à l’OM. C’est sûr que de voir des équipes comme Bayern Munich, Tottenham et Manchester City s’intéresser à soi, cela fait plaisir. Mais je suis encore jeune et j’ai beaucoup de choses à apprendre. Je n’ai pas envie de prendre la grosse tête. Marseille, c’est mon club de cœur, j’aimerais vraiment y percer. Après si cela n’est pas possible, on avisera... »

Bien dans sa tête et dans ses crampons, Billel Omrani est l’un des plus sérieux espoirs du football français et symbolise le renouveau du centre de formation de l’OM. Nul doute que l’on devrait rapidement entendre à nouveau parler de lui. Mais pour l’heure, place au quotidien et au championnat de France U19 entre Nice et l’OM. Une rencontre lors de laquelle il devrait de nouveau faire parler la poudre.

Dans le même thème :

Un espoir marseillais de 16 ans déjà suivi par le gratin du foot européen