Le retour au bercail, voici une tendance forte des derniers mercatos. Marouane Chamakh (32 ans) pourrait bien y céder dans les prochains mois. Libre en juin, l’attaquant ne sera selon toute vraisemblance pas prolongé par Crystal Palace, avec il n’a disputé que 12 matches toutes compétitions confondues cette saison (aucun but marqué), Alan Pardew souhaitant accueillir de nouvelles gâchettes offensives cet été. Récemment touché gravement aux adducteurs, il se soigne donc en pensant déjà à son prochain club.

Et selon le Daily Mirror, cette prochaine écurie pourrait bien être Bordeaux. La publication anglaise assure que les Girondins ont manifesté un intérêt certain à l’idée de récupérer l’international marocain (62 sélections, 17 buts). Les Aquitains, qui se rappellent de ses 79 buts inscrits en huit saisons de Ligue 1 et de son titre de champion en 2009, seraient alléchés par cette bonne affaire économique (pas d’indemnité de transfert) et sportive (il n’aura pas besoin de temps d’adaptation), d’autant que Diego Rolan et Cheick Diabaté ne sont pas sûrs de rester au Matmut Atlantique la saison prochaine.

Seule incertitude, l’état physique du natif de Tonneins. Touché aux ischio-jambiers en première partie de saison, il a subi un nouveau coup dur avec sa récente déchirure aux adducteurs et sa fin de saison est en péril. Le pari Marouane Chamakh comporte évidemment quelques risques. Les Girondins de Bordeaux avaient déjà tenté le coup en faisant revenir à l’époque Christophe Dugarry (janvier 2000), Lilian Laslandes (2004), Johan Micoud (2006) ou Julien Faubert (janvier 2013). Renouvelleront-ils l’expérience ?