Francis Gillot doit fatalement se poser la question après la défaite des Girondins de Bordeaux samedi soir sur la pelouse de Montpellier (1-0, 25e journée de L1). Si j’avais eu une attaquant de calibre international, le résultat aurait-il été le même ? Il ne se posera peut-être plus la question la saison prochaine si ses dirigeants parviennent à lui dénicher la perle rare devant lors du mercato estival. Et cet élément tant attendu pourrait être Youssef Msakni (21 ans).

RMC annonce en effet que le club au scapulaire suivrait de très près la piste menant à l’international tunisien, révélé aux yeux du grand public lors de la Coupe d’Afrique des Nations (3 buts en 4 matches). Les pensionnaires de Chaban-Delmas ont en effet envoyé un émissaire pour superviser la Supercoupe d’Afrique entre l’Espérance de Tunis et le MAS de Fès (1-1, 3 t.a.b. à 4). Ils apprécieraient tout particulièrement le profil du milieu offensif, déjà auteur de 4 buts en 4 rencontres en championnat de Tunisie avec l’Espérance.

Toutefois, les Bordelais n’auront pas la partie gagnée dans cette affaire. De très nombreux clubs ont également couché le nom de l’Aigle de Carthage sur leurs tablettes. En France d’abord, où Lille et Caen seraient en course. À l’étranger ensuite, Arsenal, le Bayer Leverkusen, l’Atlético Madrid, les YB de Berne surveilleraient eux aussi le natif de Tunis. Une chose est sûre ; les enchères commenceront à 4 millions d’euros pour l’écurie qui voudra réellement s’attacher les services de Youssef Msakni.