« Nous sommes tous très déçus et affectés par cette décision qui n’est malheureusement pas celle que nous voulions dans le fond. C’est plus facile de changer un entraîneur que 27 ou 28 joueurs. On a tous notre part de responsabilité. Si tout le monde était à son niveau ou à celui de l’an dernier, on n’en serait pas là. Je sais ce que je vais faire l’année prochaine. Je serai là et j’espère pouvoir faire une meilleure saison », voici les mots que lâchait Dimitri Payet en fin de saison dernière lorsqu’il s’est présenté en conférence de presse.

Pourtant, rien n’était sûr pour le capitaine marseillais. En effet, revenu dans la Cité phocéenne en partie pour Rudi Garcia, le Réunionnais a vu son coach s’en aller à la fin de la saison. La question, en plus de celle de ses émoluments conséquents, de son avenir dans l’effectif phocéen, avec l’arrivée sur le banc d’André Villas-Boas, se posait forcément. D’autant que l’OM n’est pas franchement contre céder quelques joueurs avec des hauts salaires.

Quid du brassard ?

Selon les informations de La Provence, l’ancien Lillois va bien rester à l’Olympique de Marseille la saison prochaine. Le quotidien régional avance même que le nouveau coach portugais de l’OM compterait sur lui et on imagine assez aisément que les supporters olympiens rêvent de revoir un Dimitri Payet revanchard et capable de bonifier le jeu de son équipe comme lors de l’épopée européenne de 2018.

Une autre question va se poser. Honoré du brassard par Rudi Garcia, l’ex de West Ham va-t-il le conserver sous les ordres de Villas-Boas ? La réponse n’est pas encore connue, mais s’il lui enlevait cela pourrait avoir deux conséquences. La première serait de le libérer de ce poids que peut être le capitanat et la seconde pourrait avoir l’effet inverse, et au contraire que le milieu offensif se sente rétrogradé. Premiers éléments de réponse en préparation, le 1er juillet.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10