En un an, la vie de Bilal Brahimi a totalement changé. Le 9 septembre 2018, nous vous présentions ce Franco-Algérien âgé de 18 ans qui était considéré comme l’un des grands espoirs à suivre en Angleterre. Auteur de bonnes prestations du côté de Middlesbrough, le milieu de terrain a connu le bonheur d’être sélectionné en équipe de France U19 au mois d’octobre dernier. Un véritable honneur pour le natif de Paris qui nous avait confié à l’époque. « Je ressens beaucoup de fierté. Ça me fait plaisir. Mes parents sont très contents pour moi. C’est un honneur d’être appelé en équipe de France U19. C’est positif pour moi, pour ma carrière. Je suis très content que le sélectionneur m’ait appelé pour deux matches. Je prends ça comme une chance. Je dois prouver ce que je vaux pour avoir la chance d’être encore appelé en sélection ». Neuf mois plus tard, nous retrouvons Bilal Brahimi. Si sa fameuse coup de de cheveux, grâce à laquelle on le surnomme David Luiz ou Carlos Valderrama, n’a pas changé, le footballeur âgé de 19 ans à présent a, lui, connu un grand changement.

Mercredi, il a signé un contrat de trois ans en faveur du Stade de Reims. Quelques heures plus tard, il lui paraissait logique de nous expliquer son choix, puisque nous l’avions suivi à toutes les étapes importantes de sa jeune carrière (entretien réalisé mercredi dernier). « J’ai eu plusieurs propositions. Certaines venaient d’Espagne. Il y eu aussi des discussions avec des clubs belges, mais on n’est pas allés plus loin. Middlesbrough voulait me faire une nouvelle offre. J’ai pris le temps de la réflexion. J’ai beaucoup réfléchi afin de savoir si je signais à Middlesbrough ou à Reims. J’avais déjà commencé avec Boro. Mais Reims me proposait un nouveau challenge. Le projet était le plus complet. C’est celui qui correspondait le plus à mes critères ». Se rapprocher de ses proches en était un. « Je suis originaire de la région parisienne. Donc le fait que Reims soit proche a joué. Ma famille pourra venir me voir plus souvent à mes matches. Mon père suit beaucoup le foot, il est à fond derrière moi. Donc ça sera plus simple pour lui de venir me voir ».

Brahimi explique le choix Reims

La perspective d’évoluer en Ligue 1 l’a aussi convaincu. « C’est est un championnat qui m’attire et me fait kiffer. C’est le top niveau en France. L1. Je suis excité et impatient de voir comment ça va se passer. J’aimerais voir ce que ça donne, si j’ai la chance de jouer. Affronter des équipes comme le PSG, Marseille ou d’autres me donne très envie (...) C’est aussi un championnat qui donne sa chance aux jeunes. C’est très suivi, du coup on découvre plein de jeunes talentueux ». International tricolore U19, Bilal Brahimi pourra continuer sa progession en France lui qui ambitionne de revenir en sélection. « Ça a compté au moment de faire mon choix. C’est important de jouer en France. Si je me donne les moyens, j’aurais plus de chances d’être sélectionné en équipe de France. Mais pour y arriver, il faudra être performant avec le Stade de Reims ». Un club avec lequel il a de hautes ambitions. « Mon objectif est de jouer en Ligue 1 avec Reims. Ce serait une bonne chose. J’aimerais essayer d’apporter ma touche personnelle et d’aider l’équipe si le coach venait à faire appel à moi. J’espère avoir la chance de pouvoir montrer mon talent et tout ce que je sais faire sous le maillot de Reims ».

Il poursuit : « J’ai envie de faire des passes décisives, marquer des buts. Je suis impatient de montrer ce que je peux apporter à l’équipe. J’ai plus que des fourmis dans les jambes. J’attends cette saison avec impatience. Je suis motivé à bloc ». Déterminé, le jeune homme né en 2000 compte aussi se servir de toute l’expérience qu’il a engrangé en Angleterre. « Je rentre en France avec un bagage énorme. Je ne retiens que du positif de mon passage à Middlesbrough. J’ai passé deux super années aussi bien au niveau du foot qu’en dehors. J’ai pu apprendre l’anglais, qui est une langue très importante au niveau du foot. J’ai rencontré des personnes qui m’ont beaucoup soutenues et apporter, conseiller comme Rudy Gestede et Adlène Guedioura, qui étaient là pour me donner des conseils de grand frère. Ça m’a apporté ». Il espère maintenant que tout cela portera ses fruits à Reims. Un club qui débutera le championnat face à l’Olympique de Marseille à l’Orange Vélodrome. Un endroit idéal pour débuter en L1 pour Bilal Brahimi. « Si j’ai la chance d’être en équipe première et de montrer au coach qu’il peut me faire confiance, ce serait bien de pouvoir y jouer. Ce qui est sûr, c’est que serais très motivé. J’aimerais bien gagner contre Marseille ». À lui de travailler pour être de la partie !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10