Il y a quatre ans quasiment jour pour jour, la Coupe d’Afrique 2013 voyait éclore un sacré numéro, Youssef Msakni. Le milieu très offensif tunisien, une sorte de Jérémy Ménez plus raffiné techniquement, brillait de mille feux quelques mois après avoir succombé aux pétro-dollars du Qatar. Mais si son exil doré lui a permis de mettre sa famille à l’abri, l’international tunisien s’est quelque peu fait oublier du grand public.

Lors de sa signature à Lekhwiya, le joueur formé à l’Esperance Tunis, qui avait coûté 12,5 M€ au club qatari, expliquait vouloir se servir du Qatar comme d’un tremplin. « J’aurais pu gagner beaucoup plus d’argent qu’au Qatar. Mais je ne voulais pas aller en Russie à cause du climat, de la langue, ni même en Suisse. Le Qatar peut être un bon tremplin. » On prêtait même une future connexion entre le PSG et Lekhwiya pour un futur transfert du joueur. Quatre saisons au Qatar plus tard, Msakni (26 ans) est toujours l’un des fers de lance de la Tunisie à la CAN fort de plusieurs saisons réussies en championnat du Qatar.

Msakni entre le Dynamo Kiev et le LOSC

Oui, mais voilà, ce dernier a fait le tour au Qatar et souhaite rentrer en Europe. Avant son départ à la CAN, Msakni a été voir la direction de Lekhwiya afin de leur faire part de son intention d’aller tenter sa chance en Europe. Conscient de ce qu’a apporté le joueur, la direction qatarie a accepté, selon une source proche du dossier, sa demande en exigeant simplement que le club en question soit ambitieux et qu’il paye une indemnité de transfert de l’ordre de 3 à 5 M€. Selon nos informations, deux clubs seraient intéressés à l’idée de recruter le joueur qui a fait si mal à l’Algérie la semaine dernière à la CAN, à savoir le Dynamo Kiev et le LOSC.

Le club ukrainien dispose des moyens financiers pour le recruter et a vu d’un bon œil l’effort financier qu’est prêt à consentir l’international tunisien pour quitter sa prison dorée. Une autre piste et non des moindres mènerait en France. Le LOSC serait actuellement en train d’étudier son profil. Une cible de longue date pour le club nordiste qui suivait déjà le joueur avant qu’il ne signe au Qatar. Luis Campos ne serait pas insensible à son talent et l’indemnité réclamée collerait avec les moyens financiers de Lille. Mais la vente du club français à Gérard Lopez pourrait rapidement lasser le joueur qui souhaite être fixé d’ici la fin de la semaine. Si bien qu’aujourd’hui c’est bel et bien le Dynamo qui tiendrait la corde…