Michel n’en peut plus d’attendre. L’entraîneur de l’OM s’impatiente quant à l’arrivée d’un nouveau buteur, capable de suppléer ou épauler Michy Batshuayi dans l’axe. Cela fait plusieurs semaines que Vincent Labrune multiplie les contacts pour dégoter l’homme idoine, jusqu’à présent sans succès. Entre les buteurs en manque de temps de jeu, ceux dont les statistiques sont insuffisantes ou ceux qui coûtent trop chers, les pistes se réduisent à vue d’œil, mais l’OM a le mérite de ne pas se décourager.

Hier soir, le journaliste italien Di Marzio affirmait que l’OM travaille sur le dossier Seydou Doumbia. Pour rappel, Doumbia est international ivoirien, est âgé de 28 ans et a été prêté par l’AS Roma au CSKA Moscou ces six derniers mois, après avoir échoué avec le club italien la saison passée. En pleine possession de ses moyens, Doumbia n’a pas grand-chose à envier au gratin des attaquants européens. La piste est donc séduisante d’un point de vue purement sportif. Mais sur le plan financier, c’est une autre paire de manches.

Selon nos informations, Vincent Labrune a bien contacté l’AS Roma hier pour lui demander le prêt du joueur. Mais la proposition marseillaise ne présente qu’un intérêt relatif pour le club de la Louve puisqu’il s’agit d’un prêt gratuit, sans option d’achat, pour lequel l’OM proposerait de prendre en charge seulement une partie du salaire du joueur. Dans le même temps, le club de la Louve dispose de nombreuses autres demandes de prêt, notamment en provenance d’Angleterre et de Chine, où le salaire serait intégralement pris en charge et où le prêt serait également rémunéré. Cet hiver, la Roma a même déjà décliné des offres de ce genre. On l’imagine donc mal dire oui à Marseille avec une proposition moins séduisante. Vincent Labrune devra se montrer particulièrement convaincant auprès des dirigeants romains pour parvenir à boucler ce dossier...