« Kurt Zouma est un jeune joueur de 18 ans qui a montré depuis deux ans en Ligue 1 qu’il pouvait jouer avec les plus grands.  » Voici comment David Venditelli présente son poulain. Un jeune élément qui a encore pris du galon à Saint-Étienne cette année. Auteur d’une belle saison, il a logiquement été sélectionné pour participer à la Coupe du Monde des U20 en Turquie. Touché au genou gauche face à la Colombie, le roc défensif n’est pas tout à fait remis et est forfait pour le premier match des Français demain face au Ghana. Mais il reste un élément important de l’équipe dirigée par Pierre Mankowski.

Pas étonnant qu’avec un tel talent donc les plus grandes écuries européennes soient prêtes à miser sur Kurt Zouma. Liverpool, Manchester United, l’Atlético Madrid, la Juventus ou encore le Bayer Leverkusen, voici certains clubs qui lui font les yeux doux d’après son conseiller. Mais il y a quelques jours, L’Équipe annonçait que l’Anzhi Makhachkala était très intéressé par le Stéphanois. Le quotidien sportif évoquait même un contrat de cinq ans.

Une rumeur sur laquelle revient pour nous David Venditelli. « Concernant l’approche du club russe, oui c’est vrai. Comme il y a plein d’autres clubs dans d’autres championnats qui nous ont demandé des renseignements sur l’avenir de Kurt. Je voudrais revenir sur l’approche de l’Anzhi. Je pense que c’est bien aujourd’hui de jouer avec des grands joueurs comme il y en a à l’Anzhi. On peut parler de Samuel Eto’o. Mais il y a aussi Lassana Diarra, Boussoufa, Willian, un joueur brésilien qui est vraiment très fort.  »

Un intérêt que le joueur et son représentant prennent vraiment au sérieux. « La question qu’on se pose aujourd’hui en France, c’est pourquoi Kurt partirait là-bas. Je la comprend. Je veux juste assumer le fait qu’on puisse discuter avec un club russe qui a de grands joueurs. Dans un championnat où finalement chaque équipe a de grands joueurs aussi. Il ne faut pas qu’on mette de côté l’aspect économique même si Kurt est un jeune joueur. Mais l’AS Saint-Étienne a son mot à dire. Lorsqu’on veut vendre un joueur a plus de 10 millions d’euros... En Europe, il est difficile de trouver un club qui va pouvoir s’aligner sur les prétentions du club. D’autres grands clubs européens se sont renseignés sur Kurt Zouma que ce soit dans le championnat italien, espagnol, anglais. Mais ils ne peuvent pas garantir aujourd’hui le montant demandé par l’AS Saint-Étienne. »

Si un départ est donc une possibilité, Kurt Zouma pourrait bien poursuivre sa carrière dans le Forez où son contrat court jusqu’en 2016. D’autant que les Verts ne sont pas forcément vendeurs puisqu’ils ont passé sans encombre ce mercredi l’examen de la DNCG. « Peut-être que Kurt Zouma restera à Saint-Étienne et je serais très content. Kurt aussi. Tout simplement, aujourd’hui, on a des sollicitations. Kurt est demandé par des clubs et notamment en Russie. Je n’exclus pas un départ pour Kurt Zouma là-bas, même si je comprend les interrogations. Je comprend qu’on puisse se dire : il est jeune, pourquoi il part là-bas, c’est une destination exotique. Mais je pense que c’est plus dû à une méconnaissance du championnat russe. En sachant qu’ils vont aussi jouer l’Europa League. Ils ont de grosses ambitions et une grosse équipe. Finalement, un joueur comme Kurt ou un autre, s’il est bon sur le terrain, on comprendra toutes les destinations où il ira.  »

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10