Dans un marché des transferts frappé de plein fouet par la crise, nombreux sont les clubs à compter leurs sous au moment d’entamer des négociations. Et si certaines écuries sont au plus mal, plusieurs joueurs connaissent également une situation précaire, avec un contingent plus que conséquent d’éléments libres de tout contrat et ne trouvant pas preneur. C’est notamment le cas de Loris Arnaud qui, n’ayant pas été conservé par le Paris Saint-Germain, espère désormais se relancer dans une nouvelle équipe. Contacté par nos soins, l’attaquant fait le point sur sa situation :

« Je suis sans contrat. Je m’entraîne avec un préparateur physique depuis à peu près deux mois. Je me tiens en forme, je me tiens prêt. Je suis en contacts avec quelques clubs de Ligue 2 et à l’étranger, mais ça n’avance pas trop. Mais je m’entraîne pour me tenir prêt. La situation économique est compliquée, le Maritimo Funchal a des problèmes financiers, donc on a discuté pendant un moment mais sans plus. Ils ont du mal à recruter, donc ça ne s’est pas fait et il n’y a plus de contacts avec eux ».

Et si cela ne s’est pas fait avec le club portugais, cela n’empêche pas le joueur de 25 ans d’espérer trouver chaussure à son pied. En tout cas, la question financière n’est en aucun cas un frein, lui qui est prêt à faire des sacrifices de ce point de vue : « Moi, j’étais au Paris Saint-Germain, j’avoue que j’avais un bon contrat. Mais je suis prêt à faire d’énormes sacrifices pour me relancer. On voit que c’est la crise économique, que ça ne bouge pas beaucoup dans les transferts, donc je suis prêt à faire beaucoup de sacrifices, ce n’est pas un problème ». Désireux de rebondir, le natif de Saint-Germain-en-Laye entend rester si possible dans l’Hexagone :

« J’aimerais bien rester en France, que ce soit en Ligue 2 ou en Ligue 1. J’ai aussi des contacts à l’étranger, mais ce sont des championnats exotiques, donc ce n’est pas ma priorité. J’aimerais dans un premier temps me relancer en France et, si ça ne bouge pas, il faudra bien prendre une décision. Je n’ai pas beaucoup joué la saison dernière, mais je me suis entraîné avec l’effectif du PSG, avec Ancelotti pendant six mois. J’ai vraiment bossé pour me préparer pour cette nouvelle saison, j’ai envie de me relancer et le club qui me prendra verra mon envie et ma rage de réussir ». L’appel du pied est lancé.