Foot Mercato : la préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations a débuté depuis quelques jours maintenant. Comment cela se passe-t-il ? Commencez-vous à ressentir la pression ?

Mehdi Zeffane : pour le moment tout se passe bien. On a bien débuté le stage en Algérie et on le poursuit actuellement au Qatar. On a eu un match amical afin de prendre nos marques sous la chaleur puisque ce sera le même climat en Égypte. Nos corps commencent à s’y habituer (...) La pression est toujours là. C’est une Coupe d’Afrique des Nations. C’est quelque chose d’assez excitant à jouer et c’est très important pour tous les joueurs, mais aussi pour notre peuple. On va y aller pour essayer de faire quelque chose de beau. On prépare sérieusement notre premier match face au Kenya.

FM : quels sont vos objectifs durant cette CAN ?

M.Z : l’objectif est évidemment d’aller le plus loin possible en prenant les matches les uns après les autres. En Afrique, le football est assez différent et très difficile. Il faut qu’on y soit dans les têtes. Dans les tournois de ce niveau-là, on sait très bien que le premier match est important. Donc on va déjà essayer de bien aborder cette rencontre face au Kenya.

FM : quel rôle pensez-vous avoir en sélection ?

M.Z : j’arrive à un âge où j’aimerais avoir un rôle important au sein de la sélection. Après, on a tous plus ou moins le même rôle en équipe nationale. On est tous ensemble comme des frères pour représenter notre pays et aller faire quelque chose de beau en Égypte. On est tous conscients de ça et on a tous notre rôle à jouer. En tout cas, le rôle le plus important que je pourrais jouer est que si on fait appel à moi, je ferais en sorte de répondre présent en faisant de bonnes prestations.

FM : c’est aussi une compétition où vous pourrez vous montrer individuellement, vous qui arrivez en fin de contrat. Quelle était la position de Rennes vous concernant ?

M.Z : oui, bien sûr c’est une compétition qui peut me permettre de me montrer individuellement. J’espère pouvoir le faire du mieux possible. Je suis en fin de contrat à Rennes. J’ai passé quatre années là-bas, avec des hauts et des bas. Mais je pense que ça m’a beaucoup aidé au niveau de la maturité. J’ai eu des discussions avec le club pour éventuellement prolonger mon bail là-bas. Mais comme je l’ai dit il y a quelques semaines, j’ai envie de découvrir l’étranger....par curiosité déjà. Ce métier nous offre la possibilité de découvrir d’autres cultures, une autre langue, un autre football, une autre atmosphère. Je pense avoir fait le tour à Rennes. C’est le moment de m’en aller. De plus, sortir par la grande porte après une saison historique et y avoir grandement contribué que ce soit en coupe d’Europe (Ligue Europa) ou en coupe de France en gagnant un titre après quarante-huit ans, ça permet de finir sur une bonne note.

Zeffane aimerait découvrir un championnat étranger

FM : que retenez-vous justement de votre saison ?

M.Z : je suis content de ma saison. Elle a été dans la continuité de la fin de saison précédente. J’avais besoin de confirmer et je pense que c’est chose faite avec l’épopée en Ligue Europa et la victoire en coupe de France. J’ai pu participer à toutes les compétitions et jouer un nombre intéressant de matches. J’avais vraiment besoin de confirmer cette année et je pense que c’est chose faite. J’en suis heureux. C’est ce qui me permet aussi d’être sélectionné pour participer à la CAN aujourd’hui.

FM : quel bilan tirez-vous de votre passage au Stade Rennais ?

M.Z : j’ai vécu des moments très durs mais aussi de bons moments lors de mon passage à Rennes. Il faut toujours garder le positif. Mais quand on est dans le dur et quand ça ne va pas, il faut prendre un peu de recul, être fort mentalement dans la tête. J’étais dans une situation compliquée. J’en suis ressorti plus fort et grandi. C’est un peu paradoxal ce que je vais dire, mais je remercie le club de m’avoir fait galérer car ça m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses notamment sur comment pouvait fonctionner le football. Je vois les choses autrement. Aujourd’hui, je suis beaucoup plus fort mentalement.

FM : quelles sont vos envies aujourd’hui ?

M.Z : je suis une personne qui est assez ouverte d’esprit. Je ne me ferme aucune porte. Il y a des discussions avancées, très avancées même, avec certains clubs européens ou autres. Je vais prendre le temps de me poser et de bien réfléchir pour choisir la bonne destination. Ma priorité est de jouer à l’étranger. Il y a des championnats que j’apprécie beaucoup comme l’Espagne, l’Angleterre, l’Allemagne et l’Italie. Ce sont de beaux championnats. Je ne ferme toutefois pas de porte à d’autres championnats. La CAN approche, pourquoi pas avoir une idée précise avant le début de la compétition. Ce serait bien. J’aimerais avoir l’esprit tranquille avant de commencer le tournoi car il faudra être à 100%. On verra. Il faut prendre le temps et ne pas se précipiter.

FM : vous n’êtes pas le seul joueur à quitter Rennes puisque Hatem Ben Arfa ne sera plus là-bas l’an prochain. Comment avez-vous accueilli son départ ?

M.Z : oui, je ne suis pas le seul jouer à quitter Rennes. Hatem s’en va aussi. Il a fait une super saison. Je l’avais croisé une ou deux fois avant qu’il signe à Rennes, on a vraiment fait connaissance là-bas. On a su créer une amitié assez forte entre lui et moi. Je suis très content de ce qu’il a fait cette saison, non seulement pour lui mais aussi pour le groupe. Il a beaucoup appris à toute l’équipe. C’est quelqu’un de très réfléchi et très intelligent. Pour le connaître vraiment plus que certains, je sais de quoi je parle. Je lui souhaite bon vent. Je resterai toujours en contact avec lui. J’espère qu’il trouvera un super club où il pourra prendre beaucoup de plaisir car je sais que c’est ce qu’il recherche.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10